Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

barbara

  • "Derrière la haine" de Barbara Abel

    derrière,haine,barbara,abel,pocket

    Être amis et être voisins en même temps, c'est l'idéal. C'est ce que pensent les deux couples : Tiphaine et Sylvain d'un côté et Laetitia et David de l'autre. Ils s'entendent à merveille, sont tout le temps fourrés les un chez les autres et ont même deux petits garçons du même âge : Maxime et Milo. Mais un jour, un drame éclate : Maxime meurt... Et plus rien ne sera comme avant...

    J'avais entendu beaucoup de bien de ce titre mais aussi des autres roman de Barbara Abel, il me tardait donc de découvrir cette histoire.

    Dès le départ, le lecteur est sur ses gardes. Tout semble trop parfait : le décor, l'ambiance et les personnages. Puis petit à petit, on remarque quelques détails qui nous montrent qu'ils se cachent des choses. Un drame survient : un des deux petits garçons décède d'un étrange manière. La douleur de la perte fait place à une colère et bientôt une vengeance se met peu à peu en place. Je n'en dirais pas plus car il est indispensable de découvrir tout cela par vous-même.

    D'ailleurs, il est important de noter le talent qu'à l'auteur de nous distiller une ambiance de plus en plus pesante. Elle nous présente des personnages à la personnalité complexe et je dois dire que j'ai été bluffé par ce travail.

    Le final m'a scotché. Je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai trouvé un peu cruel de la part de l'auteur de nous laisser avec une telle fin. Du coup, il me fallait absolument la suite (Après la fin). Et grâce à Ingrid, le tome 2 m'attend bien sagement dans ma PAL ! ;)

    Bref, un thriller psychologique assez prenant mais un conseil : ayez la suite sous la main !

     

    Petites citations pour la route : "Rien n'est droit dans l'existence. la vie ressemble à un immense terrain accidenté, parsemé d'obstacles, de virages, de détours, une sorte de labyrinthe bourré de pièges dans lequel la ligne droite n'existe pas."

    "L'amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer. On a besoin d'amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir. L'amitié, c'est un peu la nourriture de l'âme : elle ravitaille le cœur, elle sustente l'esprit, elle nous comble de joie, d'espoir et de paix. Elle est la richesse d'une vie. Et le gage d'une certaine idée de bonheur."

  • "A Mélie, sans mélo" de Barbara Constantine

    a mélie, sans mélo.jpg

    Mélie, 72 ans vient d'apprendre que ses résultats médicaux ne sont pas bons... Mais elle s'en fout (ou du moins s'en persuade), elle préfère s'occuper à 200% de sa petite fille Clara, de prendre la vie du bon côté, et de se laisser aller...
    Clara, de son côté, aime passer du temps avec sa grand-mère et aimerait bien qu'elle soit moins seule... peut-être avec Marcel le bricoleur, pourquoi pas ! En tout cas, pour elle, son amoureux c'est Antoine et le faire venir quelques jours chez Mélie c'est vachement bien !

    Ah la la, quand on ouvre un livre de Barbara Constantine, on se prend plein de moments magiques dès les premières pages ! De la solidarité et des petites touches de bonheur à foison ! C'est le cas encore une fois avec "A Mélie, sans mélo" ! Je dois dire qu'au fil de ma lecture, j'ai toujours eu peur qu'il arrive quelques chose à Mélie : on sait qu'elle a quelque chose mais on ne sait pas quoi. On sait qu'elle est fragile mais pourtant elle semble déborder d'énergie. Elle s'interroge par moment puis cesse d'y penser et se concentre sur autre chose. On sent aussi que Clara est plus mature qu'elle ne le croit. Elle se préoccupe de sa grand-mère également.
    Leurs moments passés ensemble m'ont forcément rappeler mes grands-parents et cela ouvre forcément la porte grande ouverte à la nostalgie...

    Bref, ce livre c'est plein de bons sentiments et ça fait du bien surtout lorsque l'on regarde d'un peu plus près notre société actuelle !

    Le petit truc de cette auteure très sympathique, c'est qu'elle utilise le thème de solidarité intergénérationnelle à merveille. Ce n'est pas chiant et lourd, au contraire, c'est frais et léger ! On en mangerait ! ^^
    Pour passer un agréable moment de lecture, il faut ouvrir un livre de Barbara Constantine, c'est une valeur sûre ! Cette auteure a le don de redonner à ses lecteurs foi en la vie humaine !

    J'ai eu la chance de la rencontrer hier pour le boulot ! Elle est vraiment très sympa et a pris le temps de répondre aux questions et aux remarques de ses lecteurs ! On a parlé de tous ses bouquins et du coup ça m'a donner envie de lire "Allumer le chat"... pourtant moi qui ne suis pas une grande fana des chats, je me suis étonnée moi-même ! ;)

  • "Et puis, Paulette..." de Barbara Constantine

    puis, paulette, barbara, constantine

    Ferdinand se sent un peu seul dans sa grande ferme,depuis la mort de sa femme et le départ de ses enfants et petits enfants. Un jour, il s'aperçoit que le toit de la voisine, Marceline est en très mauvais état, il lui propose en tout bien tout honneur d'emménager avec lui pendant les travaux. Celle ci accepte et débarque avec son âne et son potager ! Vient ensuite le tour de Guy de s'installer à la ferme, car depuis la mort récente de sa femme, il avait tendance à se laisser aller... Il reste encore de la place dans la grande ferme ? Pourquoi ne pas accueillir les soeurs lumières, Muriel, Kim ou encore les petits enfants de Ferdinand ?

    Barbara Constantine nous dresse ici le portrait d'une drôle de cohabitation intergérénationnelle porté par la solidarité, la générosité et la bonne humeur des différents personnages qui la compose !

    Je dois dire que j'avais beaucoup aimé "Tom, petit homme, tout petit homme, Tom" de Barbara Constantine et c'est pour cela que j'ai tenu à lire son dernier roman ! J'avais envie d'une histoire fraiche et légère entre deux romans policiers pour le boulot, et là je dois dire que je suis servie !

    Ce que j'apprécie beaucoup chez cette auteure, c'est qu'elle fait passer l'humain au premier plan : l'entraide, le partage et les petits tracas du quotidien sont magnifiquement mis en valeur !
    De plus, c'est un livre qui se lit très vite tellement on s'accroche au personnage et on a envie de connaitre leur évolution. Bref, que du bonheur quoi ^^

    En voyant le roman en librairie, j'étais persuadé qu'il était édité chez Actes Sud, mais en réalité, il s'agit des éditions Calmann-Lévy, en tout cas le format se ressemble énormément. La couverture est très jolie, toute simple et reflète bien l'univers du roman.

    Bon et puis je vous laisse une vidéo du passage de Barbara Constantine dans l'émission La Grande Librairie sur France 5 (émission du 29 mars 2012) qui m'a donné envie de lire ce livre.



  • "Tom, petit Tom, tout petit homme Tom" de Barbara Constantine

    Tom,_petit_Tom.jpg

    Tom a onze ans et déjà beaucoup de responsabilité. Sa mère, Joss, la eu a 13 ans et demi. Elle oscille entre le travail (quand il y en a !) et les études (quand elle est motivée...). Financièrement, ils sont plutôt "justes", ils vivent dans une vieille caravane. Alors Tom va souvent voler des légumes dans les potagers des environs. Un jour, il sauve Madeleine, une grand-mère tombée dans son jardin. A partir de là, la vie de plusieurs personnes va changer...

    Barbara Constantine nous livre une belle histoire : un gamin responsable, une grand mère qui perd la tête, une jeune mère un peu paumée, un jeune homme qui essaye de "faire les choses bien", ...
    C'est un livre assez court, qui se lit vite et très facile d'accès !
    Je me souviens l'avoir lu en même temps que ma chef, on prenait quelques minutes de temps en temps pour en parler et on l'a conseillé  à pas mal de personne !
    Si vous avez envie de lire un livre sans vous prendre la tête, avec de la bonne humeur et que vous voulez passez un agréable moment, je vous le recommande ;)