Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toi

  • "Le soleil est pour toi" de Jandy Nelson

    soleil,pour,toi,jandy,nelson,pôle,fiction

    Noah et Jude sont jumeaux. Doués artistiquement, ils s’apprêtent à rentrer en école d'art. Mais un seul d'entre eux sera accepté. Mais c'est véritablement à la mort de leur mère, lors de leur 16 ans, qu'ils s'éloignent l'un de l'autre... Vont-ils finir par redevenir fusionnels ?

    J'avais adoré le précédent roman de Jandy Nelson "Le ciel est partout". Il me tardait donc de découvrir "Le soleil est pour toi" dont j'avais lu de très bonnes critiques.

    Comme vous pouvez vous en douter, les deux narrateurs sont bien évidemment Noah et Jude. Mais la particularité c'est que Noah nous raconte son histoire à l'âge de 13 ans, soit avant la mort de leur mère, tandis que Jude nous l'explique à l'âge de 16 ans, soit après la mort de leur mère. Vous l'aurez compris, c'est la perte de leur mère qui a bouleversé leur adolescence et a remis en question tous les choix qu'ils ont pu faire. On y découvre la perte, le deuil, mais également un énorme secret de famille qui va peu à peu être révélé.

    Une grande partie du roman est également dédié à l'art. Noah est excellent en dessin et Jude se passionne plutôt pour la sculpture. Ils veulent intégrer une grande école d'art mais seul l'un d'entre eux va y accéder. Ce qui va encore une fois les éloigner davantage.

    D'autres sujets importants y sont aussi abordés comme l'homosexualité, le divorce, la première fois, ... et j'en passe, ce qui permet de qualifier ce roman d'essentiel pour la période perturbante que peut être l'adolescence.

    Concernant la construction du récit, je dois dire que passer d'une période à une autre a pu être frustrant par moment, mais cela rajoute une part d'originalité au roman. Ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais j'accorde qu'il y a pas mal de points positifs.

    Bref, une lecture agréable à découvrir !

    Petite citation pour la route : "Personne ne vous dit jamais à quel point l'absence est cruelle, ni combien de temps elle dure."

  • "Je l'ai fait pour toi : une enquête de Samuel Moss" de Laurent Scalese

    je,l'ai,fait,pour,toi,enquête,samuel,moss,laurent,scalese,belfond

    Samuel Moss, commandant à la brigade criminelle de Lazillac-sur-Mer, n'est pas un flic comme les autres. Il est spécialisé dans les crimes parfaits et possède une manière bien particulière de travailler. Il a d'ailleurs du mal à bosser en équipe mais pour sa nouvelle enquête, il sera accompagné du capitaine Calvera qui ne se laissera pas marcher sur les pieds. Leur nouvelle enquête ? Le soi-disant suicide d'une romancière à succès. Samuel Moss et sa coéquipière vont s’intéresser aux moindres détails pour prouver qu'il s'agit bien d'un homicide et trouver le coupable !

    Les éditions Belfond m'ont encore permis de découvrir un auteur de polar de talent !

    J'ai adoré le personnage de Samuel Moss. Il est hyper maniaque, a des TOCS et s'intéresse aux moindres détails. Il m'a tout de suite rappelé le personnage de la série Monk. Le personnage est original et sa manière d'enquêter l'est tout autant !

    Laurent Scalese a l'art de créer des personnages intéressants car j'ai également beaucoup apprécié le personnage -certes un peu plus secondaire- du capitaine Calvera qui doit apprendre à travailler avec les frasques de Samuel Moss. 

    Outre les personnages, l'auteur parvient à nous captiver sur l'enquête elle-même. Ce soit-disant suicide se transforme petit à petit en homicide et le lecteur n'a qu'une envie : découvrir l'assassin et le mobile bien sûr !

    La théorie du crime parfait m'a également beaucoup interpellé et cela est notamment mis en avant par les cours de criminologie donné par le fameux Samuel Moss.

    Bref, ce livre m'a clairement donné envie de découvrir les autres romans de Laurent Scalese !

    Je remercie les éditions Belfond !

  • "Ce n'est pas toi que j'attendais" de Fabien Toulmé

    ce,n'est,pas,toi,que,j'attendais,fabien,toulmé,delcourt

    ça fait longtemps que je n'ai pas présenté une BD adulte sur le blog et pourtant j'en lis régulièrement. Celle que je vais présenter aujourd'hui m'a beaucoup touché.

    Avec "Ce n'est pas toi que j'attendais", l'auteur Fabien Toulmé nous livre une grande partie de son histoire personnelle, il nous ouvre les portes de son intimité.

    L'histoire : Fabien va bientôt être papa et cela l'angoisse. Après avoir passé tous les examens (entre le Brésil et la France suite à un changement de travail), la maman et le bébé vont bien. Mais à l'accouchement, le papa sent que quelque chose ne va pas. Tout d'abord un problème cardiaque, mais ce n'est pas cela qui perturbe le plus le père. Fabien sent que sa fille est trisomique. Après un examen plus poussé, il s'avère bien que la petite Julia est trisomique. A partir de là, la vie de Fabien bascule...

    C'est un sujet sensible et j'ai vraiment aimé la façon dont l'auteur a traité ce sujet. Tout d'abord, il exprime un violent rejet de cette maladie. D'ailleurs la BD commence par un souvenir d'enfance où il rencontre un enfant trisomique et dont ses copains se moquent ouvertement. Puis à l'annonce de la maladie, l'auteur est au plus mal, à un point qu'il ne parvient pas à s'attacher à son enfant. Puis petit à petit, à force de se renseigner sur la trisomie, il parvient peu à peu à s'y faire et commence à apprendre à connaître sa fille.

    Voici une très belle histoire de la rencontre entre un père et sa fille handicapée. C'est aussi un excellent moyen d'en apprendre un peu plus sur cette maladie.

    La BD se découpe en plusieurs chapitres et à chaque fois une couleur domine. Cela rythme différente étape dans la vie de l'auteur.

    Bref, une BD à découvrir absolument !!!

    ce, n'est, pas, toi, que, j'attendais, fabien, toulmé, delcourt

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

  • "Kikekoa et Ornicar : C'est pas toi qui commandes !" d'Arnaud Alméras et Zelda Zonk

     

    kikekoa,ornicar,c'est,pas,toi,qui,commande,arnaud,alméras,zelda,zonk,nathan,premières lectures

     

    Les deux amis Kikekoa et Ornicar sont de retour !

    Cette fois, Kikekoa a invité son ami Ornicar l'ornithorynque à venir jouer avec lui. Ils sont en train de jouer aux gladiateurs quand le petit frère de Kikekoa, Kidodou arrive. Il se prend un coup sur la tête à cause des deux autres. Pour le consoler, il lui donne le rôle de l'empereur. Kidodou se prend au jeu et commence à leur donner des ordres... Mais obéir ce n'est pas aussi drôle que jouer aux gladiateurs !

    Ici, Kikekoa et Ornicar vont se rebeller à leur manière. Ils n'apprécient pas les différents ordres qu'on peut leur donner dans la vie de tous les jours ! Encore plus quand c'est le petit frère qui leur en donne ! C'est pourquoi ils ont décidé d'élever leur voix et de dire NON ! Le problème c'est que les parents ne comprennent pas forcément cet excès de zelle ! ;)

    Encore une fois, les auteurs Arnaud Alméras et Zelda Zonk donnent la voix à Kikekoa et Ornicar pour se faire entendre ! Les éditions Nathan nous propose donc un roman première lecture, idéal pour débuter dans l'apprentissage de la lecture. Les personnages parlent à travers de bulles (comme en bande dessinée), c'est le texte que l'enfant peut arriver à lire seul. Quant au reste de l'histoire, ce sont les parents qui sont chargés de lire cette partie. Ainsi, la lecture devient un moment agréable à partager en famille.

    Bien évidemment, les personnages de Kikekoa et Ornicar sont toujours aussi drôle et attendrissant, et surtout toujourd aussi complice dans les bons comme dans les mauvais tours ! ;)

    Le seul petit bémol, c'est la fin un peu abrupte que je déplore. Mais sinon, à côté de ça, c'est un plaisir de retrouver ce koala et cet ornithorynque !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Pour un tweet avec toi" de Teresa Medeiros

    pour un tweet avec toi.JPG

                                                                                                                                                                                                          

    Après avoir vogué sur la vague du succès avec son premier romain, Abby, écrivaine, reste bloquée au chapitre 5 de son nouveau livre. Pour tenter de remédier à cela et de continuer à faire parler d'elle, son agent lui crée un compte Twitter. Abby se lance et y rencontre Mark qui l'aide à se familiariser avec ce réseau social. Ils font petit à petit connaissance...

    Pourquoi pas un petit Milady frais et léger pour l'été ?
    C'est chose faite avec "Pour un tweet avec toi" ! Repéré depuis un petit moment sur la blogosphère et notamment grâce à Mya Rosa, j'ai lu en peu de temps cette chouette romance qui nous change des histoires d'amour cul-cul la praline ! Et oui, ici on a du niveau culturel puisque les deux personnages échangent énormément et font de très bonnes références culturelles. Alors oui on ne les connait pas toutes forcément et ça peut saoûler certains lecteurs, mais pour ma part, ça m'a donné envie de faire quelques recherches et d'apprendre de nouvelles choses ! Contrairement à de vulgaires clichés, la romance peut nous apporter des éléments intéressants et pertinents !

    Le petit point fort de ce livre est la bonne dose d'humour que l'auteure y a incorporé. On s'aperçoit que l'on sourit à certains passages et cela fait du bien au moral ! Rajoutez-y un peu de soleil et vous serez comblé ! ^^

    Je rigole, je rigole, mais malgré tout viens un moment où l'histoire prend un tour dramatique et alors les émotions refont surfaces ! Je ne vous en dirais pas plus puisqu'il s'agit d'un rebondissement clef de cette histoire. A vous de le découvrir ! ;)

    Le côté réseau social et Twitter en particulier pourrait freiner certain lecteur. Je dois avouer ne pas pratiquer du tout Twitter, cela ne m'a pourtant pas dérangé pendant ma lecture. Au contraire, on en apprends les bases ! A se demander si l'auteure n'aurait pas des parts là-dedans ! ;)

    En bref, si vous avez envie d'une romance enrichie de références culturelles sympas et d'une fin choupinou, foncez sur ce petit roman qui se lit rapidement !