Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Nos promesses sont éternelles" de Camille Challes

promesses,éternelles,camille,challes,city

A ses quarante ans, Justine pète un câble et a besoin de faire un point sur sa vie. Pendant une semaine, elle part loin de son mari, de ses enfants, de son boulot, pour réfléchir. Elle se souvient de ses rêves d'enfance et décide de partir à la recherche de ses amis de lycée. Ont-ils mieux réussi qu'elle ?

La crise de la quarantaine s'illustre parfaitement dans ce roman. Justine pète un câble lorsqu'elle s'aperçoit que son mari ne la connait pas (il lui a préparé une fête surprise alors qu'elle déteste ça, et il lui a offert un appareil à smoothie pour ses 40 ans !), que son job l'accapare plus qu'il ne le faudrait et qu'elle s'éloigne de sa fille aînée. Elle plaque tout pour réfléchir sur sa propre vie et ses rêves abandonnés. Elle en profite pour revoir ses amis d'enfance pour peut-être comprendre comment elle a pu en arriver là et pourquoi pas apprendre quelques secrets bien gardés.

Ce roman plaira énormément aux adeptes de littérature abordant le développement personnel, car ce livre est une réelle remise en question d'une vie en général. C'est une véritable introspection qu'entreprend le personnage de Justine. Elle va alors s'écouter beaucoup plus, devoir faire des choix et apprendre des secrets bien enfouis.

J'ai aimé voir l'évolution du personnage de Justine et découvrir certaines révélations surprises qui offrent pas mal de rebondissements. C'est un roman qui se lit bien et rapidement. Le lecteur aura envie d'aller jusqu'à la fin pour savoir si le personnage de Justine arrivera ou non à enfin trouver la paix.

Un petit bémol sur la couverture qui ne fait pas écho du tout au livre. En la voyant, on s'attend à avoir une histoire d'amitié entre nanas en plein été, alors qu'on y est pas du tout. Dommage !

Bref, un roman contemporain sympa à découvrir !

Je remercie les éditions City !

Écrire un commentaire

Optionnel