Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

actes sud - Page 2

  • "Le corail de Darwin" de Brigitte Allègre

    1.JPG

    Vigdis et Livia sont deux femmes qui souhaitent échanger leur maison pendant les vacances. La première habite en Islande et la seconde en Italie. Elles ne se connaissent pas mais à travers plusieurs mails, elles vont peu à peu se livrer l'une à l'autre. Arrivée sur place, elles vont s'immiscer dans la vie de l'autre et plusieurs éléments extérieurs vont tout chambouler...

    J'ai lu ce livre en deux fois car j'ai lu un autre livre parallèlement à celui ci... Ce n'est pas dans mes habitudes et mon avis sur ce livre s'en ressent beaucoup.
    J'ai apprécié ce livre mais sans plus, et cela est surement dû au fait d'avoir coupé ma lecture en deux...

    L'histoire m'a tout d'abord interpellé. J'ai trouvé l'idée de départ originale à savoir l'échange de maisons entre deux inconnues.
    Le livre se sépare en plusieurs parties, la première concerne Vigdis, la deuxième est celle de Livia et l'épilogue est écrit par Chiara, la fille de Livia. S'ajoute à cela des fragments par ci par là d'un certain Tancredi, le père de Livia qui nous expose ses pensées, lui qui est atteint de la maladie d'Alzheimer. Je me suis beaucoup plus intéressée à la partie concernant Vigdis, sûrement car j'étais plus concentrée  dans ma lecture au début du roman. C'est étrange car j'ai eu l'impression que l'auteure mettait plus l'accent sur le personnage de Livia, notamment par les fragments de Tancredi et par l'épilogue de Chiara...

    Le livre est très bien écrit malgré quelques longueurs...
    Cependant, j'ai particulièrement aimé l'épilogue de Chiara qui est devenu adulte et qui nous livre le devenir de Vigdis et Livia suite à ce fameux échange de maison. A l'inverse les fragments de vie de Tancredi m'ont un peu cassé dans ma lecture, je me suis posé plusieurs fois la question de l'intérêt de ces passages pour l'histoire...

    Le titre trouve son explication lors de la lecture et pour moi c'est toujours un plus ^^
    La couverture est assez étrange et ne m'aurait pas forcément attirée si je ne devais pas le lire pour le Prix Confidentielles !

    Bref, un avis mitigé. Une lecture agréable mais sans plus ...

    Petites citations pour la route : "Pourquoi des histoires d'amour seule la fin demeure, décolorant le reste des souvenirs cliquetant dans la mémoire comme lorsqu'on secoue un sac d'osselets polis ?"

    "Ne dirait-on pas qu'en plus d'avoir découvert une agréable formule de vacances hors des sentiers battus ces femmes se sont bien trouvées ?"

    Prix Confidentielles : 5/14

  • "La colo de Kneller" d'Etgar Keret

    la colo de kneller.JPG

    Hayim s'est suicidé. Il se retrouve dans un monde post-mortem qui ressemble étrangement au monde qu'il vient de quitter. Dans un bar, il rencontre Ari qui lui raconte qu'Erga, la fille aimée d'Hayim, s'est elle aussi suicidée, peu de temps après lui. Hayim décide donc de prendre la route accompagné d'Ari pour partir à la recherche de sa dulcinée...

    Ce petit roman, sorti en poche dans la collection Babel chez Actes Sud, me faisait de l'oeil, déjà par sa couverture étrange mais aussi par sa 4e de couverture originale. Ce court roman d'à peine 90 pages a été lu en même pas une journée.

    Ce livre est assez déroutant, voir un peu glauque ! Bon déjà le thème du suicide et d'un monde parallèle, bien que l'idée soit originale et bien trouvée, il n'en reste pas moins qu'elle me gêne un peu, surtout le côté "le suicide à la mode !". Mais bon étant d'un naturel curieux, je me suis plongée dans cette histoire.
    Ce premier roman de l'auteur apporte son lot d'humour noir. Par exemple, le bar où Hayim rencontre Ari s'appelle "Mort subite", de quoi être rapidement dans l'ambiance !

    J'ai bien aimé qu'à chaque début de chapitre, une phrase en italique nous expose le contenu sommaire du chapitre : "Où Ari essaie de ...". Un peu comme les titres des épisodes de Friends : "Celui qui ..." !

    Enfin, malgré le début prometteur, je n'ai pas accroché du tout à la fin. Je l'ai d'ailleurs lu plusieurs fois sans forcément tout bien comprendre... La fin est trop bizarre à mon goût et me laisse donc un peu perplexe ...

    Je vous laisse découvrir par vous même l'explication du titre ! Bah oui un peu de suspense, ça ne fait pas de mal ... ;)