Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Au feu, les pompiers" de M.J.Arlidge

feu,pompiers,m.j.arlidge,les escales

Plusieurs incendies se déclarent en quelques jours d'intervalles à Southampton, faisant plusieurs victimes. Helen Grace et son équipe sont chargés de trouver le ou les pyromanes capables d'une telle atrocité.

Je n'avais jamais lu de roman de M.J.Arlidge avant, même si j'ai déjà vu ses romans précédents en librairie (notamment Am Stram Gram, Il court, il court, le furet). L'occasion m'a été donné de découvrir son univers grâce à deux maisons d'éditions : Les Escales, tout d'abord, m'ont fait parvenir son dernier livre en grand format "Au feu, les pompiers" et les éditions 10/18, son dernier roman en poche "La maison de poupée" que je lirais un peu plus tard.

Helen Grace est un personnage récurrent dans les romans de l'auteur. Il n'est pas essentiel ni indispensable d'avoir lu les autres romans de M.J.Arlidge pour comprendre qu'Helen Grace possède une part d'ombre, qu'elle révèle petit à petit, notamment au cours de cette enquête. On pressent également qu'elle a dû vivre des choses assez dure au sein de sa propre famille et cela a clairement titillé mon intérêt pour ses aventures précédentes.

Je trouve encore assez rare dans les romans policiers de trouver des incendies criminels au coeur de l'intrigue. C'est cela qui m'a tout de suite attiré vers ce livre. Imaginez trois incendies se déclarent en même temps à différents endroits de la ville. Les pompiers sont débordés et ne vont pas forcément réussir à sauver tout le monde. Et le pire c'est d'imaginer revivre ce cauchemar quelques jours plus tard. Le temps est compté pour l'équipe d'Helen Grace, avant que tout ne recommence à nouveau ... Les indices se font rares et le faux pas approche...

L'enquête est prenante du début à la fin. On s'attache facilement au personnage sombre et mystérieux d'Helen Grace. Le style de l'auteur est accessible et agréable à lire. Et le final me laisse avec plein de questions en tête et la terrible envie de lire le prochain roman de l'auteur. En attendant, je pourrais découvrir son 3e roman : "La maison de poupée" au format poche ! ;)

Je remercie les éditions Les Escales !

Commentaires

  • Je pense que ça pourrait te plaire ! Perso, j'ai "La maison de poupée" dans ma PAL qui m'attend !

Écrire un commentaire

Optionnel