Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

feu

  • "Au feu, les pompiers" de M.J.Arlidge

    feu,pompiers,m.j.arlidge,les escales

    Plusieurs incendies se déclarent en quelques jours d'intervalles à Southampton, faisant plusieurs victimes. Helen Grace et son équipe sont chargés de trouver le ou les pyromanes capables d'une telle atrocité.

    Je n'avais jamais lu de roman de M.J.Arlidge avant, même si j'ai déjà vu ses romans précédents en librairie (notamment Am Stram Gram, Il court, il court, le furet). L'occasion m'a été donné de découvrir son univers grâce à deux maisons d'éditions : Les Escales, tout d'abord, m'ont fait parvenir son dernier livre en grand format "Au feu, les pompiers" et les éditions 10/18, son dernier roman en poche "La maison de poupée" que je lirais un peu plus tard.

    Helen Grace est un personnage récurrent dans les romans de l'auteur. Il n'est pas essentiel ni indispensable d'avoir lu les autres romans de M.J.Arlidge pour comprendre qu'Helen Grace possède une part d'ombre, qu'elle révèle petit à petit, notamment au cours de cette enquête. On pressent également qu'elle a dû vivre des choses assez dure au sein de sa propre famille et cela a clairement titillé mon intérêt pour ses aventures précédentes.

    Je trouve encore assez rare dans les romans policiers de trouver des incendies criminels au coeur de l'intrigue. C'est cela qui m'a tout de suite attiré vers ce livre. Imaginez trois incendies se déclarent en même temps à différents endroits de la ville. Les pompiers sont débordés et ne vont pas forcément réussir à sauver tout le monde. Et le pire c'est d'imaginer revivre ce cauchemar quelques jours plus tard. Le temps est compté pour l'équipe d'Helen Grace, avant que tout ne recommence à nouveau ... Les indices se font rares et le faux pas approche...

    L'enquête est prenante du début à la fin. On s'attache facilement au personnage sombre et mystérieux d'Helen Grace. Le style de l'auteur est accessible et agréable à lire. Et le final me laisse avec plein de questions en tête et la terrible envie de lire le prochain roman de l'auteur. En attendant, je pourrais découvrir son 3e roman : "La maison de poupée" au format poche ! ;)

    Je remercie les éditions Les Escales !

  • "L'apprenti chevalier : au feu, un dragon ! & Tous au match !" de C. Nicolas, R. Chaurand et B.Delaporte

    apprenti,chevalier,feu,dragon,tous,match,nicolas,chaurand,delaporte,nathan,premières lectures

    - Au feu, un dragon !

    Au secours, le Dragon Rouge s'est réveillé ! Le chevalier Bernard et son loyal écuyer Solal sont demandés pour en finir une bonne fois pour toute avec le dragon ! Pour cela, ils amènent un vieux coq en sacrifice. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévues !

    - Tous au match !

    Au village, c'est match de Soule ! Piquebouffe demande l'aide du chevalier Bernard et Solal pour vaincre la terrible équipe de Saint-Malo. Ces derniers sont amateurs de tricherie, ce qui ne va pas forcément aidé le chevalier Bernard. Heureusement Solal a toujours une bonne idée sous le coude ! ;)

    L'apprenti chevalier revient sur le blog avec deux nouvelles aventures !

    Cette fois c'est à un dragon et à une équipe de soule que doivent se frotter le chevalier Bernard et son célèbre écuyer Solal. Même si cela s'annonce assez mal pour nos deux personnages, ils arriveront toujours à s'en sortir !

    Ces deux romans premières lectures font parties de la collection "je lis comme un grand". L'adulte lit le texte de l'histoire et l'enfant lit le texte des bulles de dialogue. Ces deux romans sont testés et approuvés par des enseignants du CP et du CE1 !

    Bref, deux aventures de l'apprenti chevalier à découvrir à deux ou tout seul pour les lecteurs confirmés !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Gafi raconte : Au feu les pompiers ! & Gafi sur la banquise" d'Ingrid Chabbert, Françoise Bobé et Mérel

    gafi,raconte,feu,pompiers,banquise,ingrid,chabbert,françoise,bobé,mérel,nathan

    - Au feu les pompiers : Gafi et ses amis vont en forêt pour pique-niquer. Mais soudain, un gros nuage de fumée apparaît. Il faut vite alerter les pompiers et se mettre à l'abri.

    - Gafi sur la banquise : Gafi et ses amis visitent le Pôle Nord avec l'inuit Inok et son père. Ils vont voir des rennes, rencontrer un petit renard perdu, faire du motoneige, construire et dormir dans un igloo et même se baigner dans une source chaude.

    Gafi est de retour sur le blog avec deux nouvelles aventures !

    Cette collection permet d'accompagner les enfants dans l'apprentissage de la lecture. Ainsi après l'histoire, les enfants peuvent découvrir la définition des mots compliqués, puis accéder à quelques pages de jeux comme le méli-mélo, les différences, ou encore remettre des images dans l'ordre.

    Les enfants peuvent alors lire tout en s'amusant. C'est ludique !

    Bref, deux petits romans pour les apprentis lecteurs !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Un feu dans la nuit" d'Erin Kelly

    feu, nuit, erin, kelly, jc lattès, livraddict, thriller

    La famille MacBride se réunit pour disperser les cendres de Lydia, la matriarche, lors de la fête des tonneaux. Alors que toute la famille se prépare à aller en ville, Kerry, la nouvelle copine de Felix MacBride, propose de garder la petite Eddie, la fille de Sophie MacBride. Mais lorsque Sophie rentre plus tôt que prévu, elle retrouve la maison vide... aucune trace de Kerry et Edie...

    Ce livre, c'est d'abord l'histoire des MacBride : une famille unie qui cache pourtant de lourds secrets !
    A travers plusieurs narrateurs (Lydia, Sophie, Darcy, Rowan et Kerry), le lecteur avance petit à petit dans l'histoire de cette famille.

    Le livre commence avec le décés de Lydia. Cette dernière avait l'habitude d'écrire sa vie dans des carnets. Puis vient le tour de Sophie, la fille aînée à qui l'on confie beaucoup de choses et qui doit gérer une vie de famille difficile avec son mari et ses enfants. C'est justement Sophie qui découvre la disparition de son bébé et de Kerry. Puis, l'auteure nous fait découvrir Darcy, un homme étranger à la famille qui possède beaucoup de rancoeur envers les MacBride. Il serait dommage de vous en dévoiler plus, au risque de spoiler une bonne partie de l'histoire. Ensuite vient le tour de Rowan, le patriarche qui nous raconte l'après découverte de la disparition de sa petite fille. Et enfin, la parole est donnée à Kerry, dont je ne dirais pas grand chose par peur de spoiler à nouveau.
    J'ai beaucoup aimé que l'auteure donne la parole a autant de personnages. Cela permet aux lecteurs de s'imprégner de l'ambiance et de découvrir l'histoire de différentes manières. On perçoit beaucoup plus de choses ainsi et les pièces du puzzle se mettent alors petit à petit en place.

    La tension monte crescendo, notamment grâce à l'intervention des différents narrateurs et aux plusieurs pauses que nous impose l'auteure. Le terme "pause" peut faire peur, notamment par rapport au rythme. Ici, pas d'inquiétude, ces pauses sont nécessaires et relancent l'intérêt du lecteur pour découvrir par soi-même le fin mot de l'histoire.

    Alors que le résumé du livre s'attarde énormément sur le kidnapping du bébé de Sophie, je trouve que c'est plutôt un livre où la vengeance prend une part considérable. On sent la colère et la révolte s'insinuait à travers les pages. Ce thriller propose un plan diabolique et calculé. Si vous aimez les thrillers psychologiques, je pense que ce livre pourra vous plaire !

    Le style de l'auteure, journaliste, est plaisant et agréable à lire. On tourne les pages sans s'en rendre compte et on avance dans l'intrigue petit à petit avec beaucoup d'intérêt. Je trouve que ce thriller se lit également comme un bon roman contemporain. Il plaira donc autant aux lecteurs de romans contemporains qu'aux fans de thriller psychologique.
    L'histoire m'a beaucoup plu, même si je dois noter quelques passages peu crédibles, surtout vers la fin (la partie concernant Kerry).

    Je remercie les éditions JC Lattès et Livraddict pour ce partenariat !

  • "A la santé du feu" de Dorothée Werner

     

    a la santé du feu.JPG

     

    La narratrice de ce roman attend patiemment les résultats d'un examen médical. A partir de cet instant, elle décide de commencer un journal intime...

    Elle y confie ses angoisses, ses doutes, ses choix, ses décisions, ses sentiments et émotions. Elle s'interroge à plusieurs reprises, se met parfois en colère contre le destin, elle recherche l'origine, le pourquoi du comment...
    Elle va même jusqu'à voir une magnétiseuse, un docteur chinois, ... Elle cherche par tous les moyens de mettre la chance de son côté !

    Le style est très spécial. Il y a énormément de métaphores et de comparaisons. C'est un langage trop imagé à mon goût. C'est une lecture où il faut s'immerger totalement, se prendre au jeu de la réflexion et ne pas rechercher du suspense (car il n'y en a pas ...). J'ai eu l'impression de tourner en rond, de lire les mêmes passages à plusieurs reprises, des répétitions et des redites...

    Je dois bien l'avouer je n'ai pas accroché au style de ce livre et pourtant je l'ai lu jusqu'au bout ! Ce n'est pas dans mes habitudes d'abandonner et je dois dire que j'avais tout de même envie de savoir la fin : si oui ou non l'examen était positif ou non. La réponse vient vraiment dans les dernières pages, je ne conseille donc pas à ceux qui ont l'habitude de commencer par la fin, de le faire cette fois ci, sinon pas la peine de l'ouvrir du tout !

    Pendant ma lecture, je me suis souvent posé le question de l'authenticité de ce récit. La narratrice est-elle finalement l'auteure ? Après ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de faire une petite recherche sur ce livre. Et effectivement cette histoire est réelle. Alors après tous les points négatifs cités au début de cette chronique, je dois dire que j'ai relativisé ! J'avoue qu'attendre les résultats d'un examen médical important doit être très stressant et je comprends que certaine personne ait besoin d'écrire et de se livrer. Cependant, je dois dire que cela reste très personnel, voire intime et j'ai eu l'impression d'avoir un rôle de voyeuse...

    Je remercie Livraddict et les éditions JC Lattès pour ce partenariat !