Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Lâchez les chiens !" de Maud Tabachnik

lâchez,chiens,maud,tabachnik,de la borée,masse,critique,babelio

Bernard Lenterne est retrouvé assassiné chez lui. Son ami, Bertrand Dumont en est persuadé : il a été tué car il a été juré dans un procès rendant coupable un commerçant du village et surtout il sait qui l'a tué... Alors que la police enterre l'affaire, Bertrand décide d'appeler son amie Fanny, journaliste et spécialiste des faits divers, pour tirer au clair toute cette histoire.

J'ai découvert l'auteure Maud Tabachnik avec son célèbre roman "Le cinquième jour" qui m'avait terriblement marqué. Je n'avais pas eu l'occasion de la relire avant d'être accepté au dernier Masse Critique de Babelio avec ce titre : "Lâchez les chiens !" déjà paru en 1998.

Nous sommes plongés dans un petit village de province où les parisiens ne sont pas les bienvenus et où corruption et règlements de comptes sont fréquents. Fanny, ex-détective privée, devenue journaliste, va s'intéresser à ce fait divers à la demande de son ami, qui subit lui aussi d'étranges menaces. Elle va y découvrir un village où le pouvoir joue un rôle important, teinté de corruption, de violence et de racisme.

Ce roman se lit comme une nouvelle, il est très court (à peine 155 pages) avec des chapitres de trois pages maximums. Je ne vais pas dire que j'ai été emballé par l'histoire, mais elle reste néanmoins agréable à découvrir sur le moment.

Concernant le final, il m'a manqué un petit quelque chose. C'est une fin assez réaliste et j'aurais préféré qu'elle se termine autrement pour certains personnages et pour un minimum de justice.

Je n'ai pas retrouvé la petite étincelle éprouvée à ma lecture du " Le cinquième jour", dommage !

Je remercie les éditions La Borée et Babelio !

Commentaires

  • Je ne l'ai encore jamais lue, je ne suis pas sûre de la découvrir avec ce titre.

  • Je te conseille "Le cinquième jour" mais il faut avoir le cœur et l'estomac bien accrochés !!!

Écrire un commentaire

Optionnel