Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Les brumes de Lisbonne : une enquête de l'inspecteur Pereira" de Peter Brooklyn

brumes,lisbonne,enquête,inspecteur,pereira,peter,brooklyn,city

L'inspecteur Pereira est appelé en pleine nuit pour résoudre le meurtre d'un célèbre banquier portugais. Son cadavre a été retrouvé dans la villa de son amant, alors qu'il a déjà une femme et des enfants, et qui plus est, il fait parti de Domus Christi : une communauté élitiste d'extrême droite, qui prône travail et famille. Est-ce pour cela qu'il a été assassiné ?

J'ai reçu ce livre un peu par hasard dans ma BAL, car je ne me souviens pas l'avoir demandé. Mais j'avais envie de lire un roman policier, cela tombait plutôt bien !

L'histoire se déroule au Portugal et à la lecture de ce roman, on sent que l'auteur Peter Brooklyn (dont il s'agit d'un pseudonyme) apprécie particulièrement ce pays. Il lui rend un vibrant hommage à travers la visite de plusieurs lieux emblématiques, mais aussi la description de plusieurs coutumes et plats gastronomiques. On s'y croirait !

Ce qui m'a un peu déstabilisé c'est qu'on a une équipe de policier qui n'ont pas l'air hyper investi dans cette enquête... J'ai eu l'impression que les personnages aimaient beaucoup aller au resto ou boire un café après avoir interrogé les suspects, et parfois même avec eux ! Les limites professionnelles m'ont semblé être souvent franchies, ce qui m'a un peu rendu l'histoire moins réaliste.

Au delà du meurtre du banquier, l'histoire se concentre également sur une communauté aux allures de sectes où règne corruption et trafics en tout genre... Cela m'a directement fait penser aux romans de Dan Brown. Je ne suis pas une grande fan de ce genre-là, mais cela ne m'a pas dérangé plus que ça, surtout que cet aspect n'est pas abordé de manière aussi poussée.

Malgré tout, je ne pense pas garder cette histoire longtemps dans ma mémoire. Ce fut une lecture agréable sur le coup mais sans plus.

Je remercie les éditions City !

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel