Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

érotisme

  • "Dorian Gray : le portrait interdit" d'Oscar Wilde et Nicole Audrey Spector

    dorian.JPG

    Rosemary Hall est une artiste peintre. Elle craque pour son modèle : Dorian Gray. Mais Lady Helen, une de ses amies, s'empare du jeune homme sous les yeux de Rosemary, pour le corrompre et lui apprendre quelques vices. Malgré tout, Rosemary avoue ses sentiments à Dorian Gray. Celui ci se verra balancé entre son amour pour Rosemary et ses tendances perverses...

    Encore une fois, je dois avouer que je ne connais pas l'oeuvre originale d'Oscar Wilde, il est donc difficile pour moi de comparer les deux oeuvres.
    Ce livre est nettement plus érotique que "Jane Eyrotica" (livre de la même collection) que ce soit dans les scènes décrites ou dans le langage employé. Cela nous transporte plutôt dans notre société actuelle que dans le XIXe siècle londonnien... Malgré tout, le reste semble assez crédible et je suppose respecte un minimum l'oeuvre d'Oscar Wilde.

    Même si c'est une histoire assez tragique, j'ai bien aimé l'histoire en générale. La révélation sur les liens qui unissent Dorian et Rosemary sont connus du lecteur mais pas des intéressés, le lecteur se sent mis dans la confidence mais à partir de là, nous sentons arrivés le retournement de situation !
    Ce qui m'a un peu plus dérangé, c'est l'histoire du tableau. Je n'ai pas trouvé cela très crédible et c'est ce qui rend ce livre un peu étrange.

    Concernant les personnages, même si le roman porte le nom de Dorian Gray, le personnage de Rosemary joue un rôle important. Dorian Gray lui, évolue du tout au tout, du début jusqu'à la fin, ce qui fait de lui un personnage intéressant et intriguant !

    En ce qui concerne la première de couv', je la trouve assez kitch avec cet Oscar Wilde maquillé à outrance... Ce n'est pas cela qui va attirer les foules...

    Ce livre se lit rapidement car l'histoire fonctionne et nous donne envie de tourner les pages jusqu'à la fin. Le style est facile à lire et accessible à tous (ce qui n'est pas toujours le cas de certains classiques).

    Laissant l'érotisme de côté, ce livre m'a donné envie de lire l'oeuvre originale et je pense qu'il est nécessaire de pouvoir comparer les deux oeuvres par la suite.

    Je remercie MA éditions pour la découverte de livre.