Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

veuve

  • "Le crime de la veuve" de Léna Beymond

    crime, veuve, léna, beymond, société des écrivains

    La narratrice, Marie, séjourne pendant les vacances dans la demeure des Verdier, la famille de son amie Sylvie. Sont présents les parents de Sylvie, sa soeur Isabelle, son cousin et sa tante, ainsi qu'un couple d'ami des Verdier. Tous profitent au mieux de l'été quand soudain Pierre Verdier, le patriarche est assassiné. Tout accuse le petit ami non désiré d'Isabelle, pourtant Sylvie et Marie ne sont pas convaincues. Elles décident de mener leur propre enquête !

    Ce huis-clos policier nous transporte en plein été dans une grande maison située à Fontainebleau. Je ne saurais vous dire exactement l'époque mais cela n'a peu d'importance, car vous entrez directement dans l'action.

    J'ai adoré ce petit côté Agatha Christie qu'il y a dans ce roman, l'enquête avance et nous fait un peu penser aux dix petits nègres ! Tous ont des mobiles et paraissent coupables, mais les deux jeunes filles n'abandonnent pas et accumulent les hypothèses. Un peu comme le lecteur qui envisage lui aussi différentes théories et suppositions. L'enquête est donc très bien menée par deux adolescentes à l'esprit fin et critique ! Un été à rebondissement pour ces deux jeunes filles qui n'attendaient qu'un peu d'action (même si pour l'une d'elle, le mort est son père !)

    Concernant le dénouement, tout se joue dans les dernières pages et on se rend compte alors que l'auteure s'est jouée de nous du début à la fin ! L'intrigue est très bien imaginée et nous donne envie de continuer à tourner les pages afin de découvrir le ou la coupable !

    Vous l'aurez compris, ce roman de 257 pages se lit rapidement et fut pour moi une belle découverte !

    Je remercie les éditions Société des écrivains pour l'envoi de ce chouette roman policier !