Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" de Raphaëlle Giordano

deuxième,vie,commence,quand,comprends,une,raphaëlle,giordano,eyrolles

Lors d'une banale panne d'essence en pleine campagne, Camille rencontre Claude, routinologue. Routi... quoi ? Grâce à une méthode un peu spéciale, Claude va aider Camille à sortir de sa routine et à améliorer son quotidien.

On m'avait dit beaucoup de bien de ce roman qui rencontre un énorme succès en librairie. Même si l'histoire de base est originale et m'a attiré dès le départ, je dois dire que j'ai été un peu plus perplexe sur la partie développement personnel. En effet, même si l'histoire est romancée, j'ai un peu eu l'impression de lire en réalité un documentaire en développement personnel. Chaque technique émise par Claude envers Camille est en gras dans le texte, et on retrouve chaque procédé dans un chapitre à part à la fin du livre.

Trop de développement personnel tue le développement personnel ! Je suis peut-être un peu trop négative dans la vie pour adhérer à ce genre de livre, en tout cas, je pense être passé à côté de l'engouement reçu pour ce livre.

Je nuancerai tout de même mes propos en vous disant que j'ai tout de même trouver certaines méthodes intéressantes.

Malgré tout, je ne dois pas être la cible idéale pour ce genre de roman/documentaire.

Petite citation pour la route : "Ne pensez-vous pas qu'il n'y a rien de pire que cette impression de passer à côté de sa vie faute d'avoir eu le courage de la modeler à l'image de ses désirs, faute d'être resté fidèle à ses valeurs profondes, à l'enfant qu'on était, à ses rêves ?"

Commentaires

  • Bouh, c'est bien ce que je craignais ! Je déteste le développement personnel alors je vais passer mon chemin. J'adore la couverture et le titre de ce livre, mais il n'est pas pour moi et tu le confirmes. Merci :)

  • J'ai été un peu déçu par ce roman. Il y en a d'autres sur le sujet, bien meilleurs que celui-ci. Ceux de Laurent Gounelle, par exemple.

Écrire un commentaire

Optionnel