Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Les mille visages de notre histoire" de Jennifer Niven

mille,visages,notre,histoire,jennifer,niven,pôle fiction

Libby Groby reprend le lycée cette année. Cette lycéenne est malheureusement connue pour son poids : 296 kilos. Elle a dû être évacuée par les pompiers hors de chez elle et ont dû pour cela casser le mur de sa maison, la montrant ainsi aux yeux de tous. Depuis cet épisode traumatisant, Libby a perdu des kilos et s'est repris en main.
Jack Masselin est un lycée populaire et pourtant il cache un lourd secret : il est atteint de prosopagnosie, une maladie qui l'empêche de reconnaître le moindre visage, même pas le sien.
Ces deux adolescents que tout oppose vont finir par se rencontrer et apprendre à se connaitre.

Ce livre m'avait été chaudement recommandé par une ancienne collègue à moi. Je l'ai trouvé dans une foire aux livres en format poche, j'ai donc sauté sur l'occasion !

Ce roman pour ados nous parle de différence et de tolérance. Même si l'obésité est un sujet abordé régulièrement en littérature, il est ici très bien exploité. La grossophobie est mis en avant, notamment par un jeu de lycéen complètement stupide : "le rodéo grosso" où il s'agit de s'aggriper à une fille ronde et de rester ainsi le plus longtemps possible. Vous vous doutez bien que Jack, jeune homme populaire, va "devoir" y jouer sous la pression de ses amis. C'est ainsi qu'il va faire la connaissance de Libby.

Jack est atteint d'une maladie que j'ai découvert grâce à ce roman : la prosopagnosie. Cette maladie se caractérise par le fait de ne pas savoir reconnaitre le moindre visage. Pour tenter de reconnaitre son entourage, Jack est obligé de se raccrocher à des détails qu'il a mémorisé, mais parfois cela est difficile à cacher. C'est une maladie qui existe réellement et il parait que Brad Pitt en est atteint !

Forcément leur différence vont les rapprocher, Libby et lui. Ils vont faire connaissance, se confier et petit à petit, devenir plus intime. Mais est-ce réellement possible ? Je vous laisse le découvrir par vous-même !

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman. J'ai appris des choses, ce roman traite très bien de la différence et je pense qu'il mériterait d'être plus largement mis en avant auprès des ados. Cela réveillerait peut être quelques consciences ! Je dois même avouer que j'ai préféré ce titre au premier roman de l'auteure "Tous nos jours parfaits" !

Bref, une belle histoire sur la différence et la tolérance ! A découvrir sans plus tarder !

Petites citations pour la route : "Parfois les gens sont salauds tout simplement parce que ce sont des salauds. Parfois, les gens sont salauds juste parce qu'ils ont peur. Parfois, ils sont délibérément salauds avant que quiconque puisse leur faire des saloperies. Ils sont salauds par autodéfense."

Écrire un commentaire

Optionnel