Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

adriansen

  • "Max et les poissons" de Sophie Adriansen

    max, poissons, sophie, adriansen, nathan

    Max a eu un poisson rouge car il a reçu un prix d'excellence à l'école. Il est hyper content, même si les autres se moquent de son étoile jaune. En effet, Max la porte car il est juif. Nous sommes en 1942 et la rafle du Vel d'Hiv approche à grand pas. Et c'est justement le jour de son anniversaire que Max et sa famille se retrouve dans le vélodrome. Ils sont ensuite emmené dans un camp, mais sans s'en rendre compte, Max parvient à s'échapper et sera emmené dans une grande maison où un couple s'occupe d'enfants juifs.

    Ce petit roman est très émouvant. Forcément puisqu'il parle d'un moment fort de la seconde guerre mondiale, à savoir la rafle du Vel d'hiv mais aussi l'existence des camps. Le fait d'en parler à travers les yeux d'un petit garçons qui ne comprend pas bien ce qui lui arrive, renforce l'émotion de cette histoire.

    J'ai aimé la naïveté et la candeur de Max. Au fond, ce qu'il voulait c'était juste avoir un second poisson, mais petit à petit, il comprend que ce qui se passe dehors est bien plus grave qu'il ne le pensait. La guerre est en toile de fond, tout est suggéré, pas forcément dit.

    A la fin, nous retrouvons une chronologie et un chapitre "Pour mieux comprendre" qui permet d'expliquer aux enfants en quelques mots les évènements qui sont traités dans le livre.

    C'est un livre très court (89 pages) mais qui en dit beaucoup. Ici, nous ne sommes pas gavés d'informations sur la guerre, l'auteure prend le temps de faire parler son personnage sur ce qu'il ressent et sur ce qui l'entoure.

    Un petit mot sur la couverture que je trouve très belle et qui reprend très bien l'atmosphère du roman.

    Bref, un très beau roman émouvant qui se lit très rapidement !

    Je remercie les éditions Nathan !