Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juif

  • "Les déracinés" de Catherine Bardon

    déracinés,catherine,bardon,les escales,juif,république dominicaine

    A Vienne, en 1931, lors d'une soirée, Wilhelm, jeune journaliste, tombe amoureux d'Almah. Mais peu à peu, le nazisme arrive dans leur quotidien. Ils attendent 1939 pour partir… direction la Suisse, le Portugal, Ellis Island et enfin la République Dominicaine. Là-bas, ils feront parti d'un groupe formé pour devenir un kibboutz. 

    J'ai reçu ce gros pavé en avant première et pourtant je n'ai pas eu le temps de m'y plonger avant le mois de juillet. J'en avais entendu beaucoup de bien, mais l'effet "brique" me rebute toujours un peu.

    Nous plongeons donc dans la vie de Wilhelm et d'Almah, de leur rencontre, leur vie de couple et leur vie de famille, le tout accompagné des faits historiques qui détermineront leur choix d'avenir. Le lecteur y a accès via la voix de Wilhelm et de ses carnets de note.

    J'ai beaucoup aimé cette saga familiale car nous les accompagnons dans différentes étapes de leur vie, du début à la fin. L'auteure s'est attachée à mêler l'histoire d'une famille à l'Histoire avec un grand H. Grâce à ce livre, j'ai découvert que les juifs ont été "recruté" par le dictateur Trujillo en République Dominicaine pour y former une sorte de communauté. Vous l'aurez compris, on y apprend plein de choses, on se rend vite compte que l'auteure s'est extrêmement documenté et on retrouve une chronologie à la fin du roman.

    Malgré ce roman très intéressant, j'ai passé une quinzaine de jours dessus. C'est un sacré pavé de plus de 600 pages, assez détaillé. Je n'ai pas l'habitude de rester autant de temps sur un livre, j'ai beaucoup aimé mais je suis tout de même contente de passer à autre chose.

    Bref, un roman qui plonge au cœur d'une famille juive condamné à exiler en République Dominicaine.

    Je remercie les éditions Les Escales !

    Petite citation pour la route : "Elle se dit que sa vie n'était qu'un succession de pertes dont chacune était plus douloureuses que la précédente. Une fois encore, elle prenait un virage. Le plus raide de tous, le plus difficile à négocier. Mais elle se dit qu'elle y arriverait. Elle refusait envers et contre tout que le bonheur déserte sa vie. Elle devait prendre son courage à deux mains pour être heureuse malgré tout."