Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chambre

  • "Splat range sa chambre" & "Splat fait de beaux rêves" de Rob Scotton

    splat,range,chambre,fait,beaux,rêves,rob,scotton,nathan

    - Splat range sa chambre : Les parents de Splat lui demande de participer aux taches domestiques. Pour cela, son papa lui a fait une liste de chose à faire. Ainsi Splat doit : ranger ses jouets, faire son lit et arroser sa plante. Splat n'est pas très motivé, mais son père lui donne un sacré conseil qui va l'aider à dépasser cette corvée et la transformer en un moment de plaisir.

    - Splat fait de beaux rêves : La nuit dernière, Splat a fait un cauchemar. Du coup, il redoute le moment d'aller dormir. Pourtant ses parents sont aux petits soins : lui lire une histoire, vérifier qu'il n'y a pas un monstre sous le lit ou lui ramener un verre d'eau. Mais malgré tout cela, Splat va-t-il réussir à s'endormir sans faire de cauchemars ?

    Splat et Harry Souris sont de retour pour deux nouvelles aventures !

    Ici, deux thèmes que les enfants connaissent bien et appréhendent un peu : ranger sa chambre et le moment du coucher. Ils sont abordés de manières amusantes et apportent même quelques conseils pour vaincre ces moments de peur et d'angoisse.

    Bref, deux aventures de Splat a ajouté dans sa bibliothèque !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "La chambre d'Hannah" de Stéphane Bellat

     

    chambre,hannah,stéphane,bellat,ma éditions

     

    1992. Pierre Descarrières est un jeune garçon de 11 ans qui vit assez mal les disputes quotidiennent entre ses deux parents. Il se réfugie dans sa chambre et rêve d'un frère ou d'une soeur avec qui il pourrait discuter. C'est alors qu'apparait une jeune fille du nom d'Hannah Klezmer. Très vite, Pierre se rend compte qu'elle ne vit pas à la même époque que lui. En effet, Hannah vivait au même endroit en 1942. Comment est-ce possible ? Et pour quelle raison ?

    J'ai d'abord été charmé par cette belle couverture pastel d'une petite robe accroché sur un mur. Puis en lisant le résumé : une histoire un poil suréaliste, affrontant deux époques bien distinctes, je n'ai pas pu m'empêcher de vouloir le commencer.

    Le narrateur se présente sous la forme d'un petit garçon de 11 ans, mais dans le style on sent qu'il y a un adulte. A contrario de l'auteur Gilles Paris qui a la particularité de se mettre réellement à la place d'un petit garçon, on pressent ici l'auteur adulte derrière cette histoire. Cela ne m'a pas gêné une fois que je m'y suis habitué.

    J'ai aimé être plongé dans l'une de nos plus sombres époques : la seconde guerre mondiale et plus particulièrement le sort réservé aux juifs durant cette période. Parce qu'effectivement, Hannah est juive et n'est pas du tout consciente que les rafles de juillet 1942 arrivent à grand pas. Pierre qui n'étudie pas cette époque au programme scolaire va tout faire (avec son ami Maxime) pour s'informer sur le sujet, et va tenter par la même occasion d'aider à sa manière Hannah et sa famille.

    Je n'en dirais pas plus sur la suite de l'histoire car ce livre est rempli de petits détails qu'il faut découvrir au fur et à mesure de la lecture. C'est une histoire certe irréaliste ne serait ce que par le croisement des deux époques, mais je me suis tout de même laissé charmé par ce récit émouvant !

    L'auteur nous accompagne au delà du roman puisqu'il publie à la fin des textes historiques concernant les lois anti-juives prononcés par le régime de Pétain. On y découvre les principaux acteurs politiques de cette époque obscure. 

    Bref, un beau roman touchant et émouvant durant l'une des périodes les plus noires de notre pays.

    Merci aux éditions MA pour l'envoi et la découverte de ce livre.

    Petite citation pour la route : "Ne vous attardez jamais sur les douleurs du passé. Nous nous rassemblons ici pour nous souvenir des personnes qui ne sont plus là, rien de plus. Je ne me rappelle pas leurs souffrances, mais tous les bons moments que j'ai passées avec elles. Il ne faut pas oublier mais il faut aussi regarder devant soi et croire en la vie. C'est à nous de faire en sorte que cela ne recommence pas un jour, c'est tout ce que nous devons retenir du passé. Mais seuls le présent et l'avenir comptent vraiment. Croyez en la vie et ne gâchez pas la vôtre, elle est trop importante pour cela. Allez jusqu'au bout de vos rêves et n'écoutez jamais ceux qui vous disent que c'est impossible. Accrochez-vous de toutes vos forces, ne laissez jamais vos rêves derrière vous et vous verrez que beaucoup de choses se réaliseront."