Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gâteau

  • "La singulière tristesse du gâteau au citron" d'Aimee Bender

    singulière,tristesse,gâteau,citron,aimee,bender,éditions de l'olivier

    Rose Edelstein découvre qu'elle peut connaître les émotions de la personne qui cuisine rien qu'en goutant sa préparation. Le jour de ses neuf ans, elle découvre par exemple que sa mère est triste en mordant le gâteau au citron que celle ci lui a préparé. A partir de ce moment, la vie de Rose va s'en trouver bouleverser. Elle va d'abord chercher à savoir ce qui peut contrarier sa mère. Elle découvre ensuite comment masquer son "don" pour pouvoir vivre normalement. Puis elle va s'attarder sur son frère au comportement de plus en plus étrange...

    Ce livre m'a attiré dès sa sortie. Il faut dire que la couverture de ce très beau gâteau citron-chocolat avec cette ombre représentant une femme, cela pique ma curiosité ! Et puis les romans qui parlent de nourriture ont toujours tendance a m'attirer !

    Et pourtant, nous avons ici un livre que l'on pourrait qualifier de spécial, d'étrange ou encore de bizarre. Déjà par l'histoire. Certe, nous découvrons dès le début du fameux talent que possède Rose : ressentir les émotions des personnes à travers la nourriture. Elle s'exerce malgré elle chaque jour et peut facilement remonter à l'origine de chaques aliments qui composent un plat. C'est assez dur pour elle de vivre au quotidien avec ce fardeau puisqu'elle n'en vient à manger à un moment que des choses industriels pour ne pas ressentir la tristesse, le desespoir ou encore la colère des autres.
    Ensuite, on apprend à demi mot que les autres membres de sa famille sont eux aussi dôté d'un étrange pouvoir. Je ne vous en dirais pas plus, que ce soit sur le pouvoir en lui même ou les personnes que cela concernent, mais franchement j'ai eu du mal à y croire, à trouver tout cela crédible...

    De plus, ce livre est troublant par le style employé ici : pas de guillemets ni de tiret pour indiquer un dialogue. Il peut donc être facile pour le lecteur de se perdre rapidement dans l'échange de dialogue (qui parle ? qui répond à qui ? ...). Malgré tout, passé plusieurs pages, on s'y fait et on continue ainsi la lecture.
    Le livre est également morcelé en plusieurs parties et j'ai parfois eu du mal à me repérer dans le temps (Est-ce que Rose a encore 9 ans ? Est-ce qu'elle est adulte à ce moment là ?...). Bref, une impression permanente d'être légèrement perdue.

    Malgré tout, ce livre se lit assez rapidement et je suis tout de même contente d'avoir découvert l'étrange histoire de Rose Edelstein.