Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arnaud

  • "Kikekoa et Ornicar : C'est pas toi qui commandes !" d'Arnaud Alméras et Zelda Zonk

     

    kikekoa,ornicar,c'est,pas,toi,qui,commande,arnaud,alméras,zelda,zonk,nathan,premières lectures

     

    Les deux amis Kikekoa et Ornicar sont de retour !

    Cette fois, Kikekoa a invité son ami Ornicar l'ornithorynque à venir jouer avec lui. Ils sont en train de jouer aux gladiateurs quand le petit frère de Kikekoa, Kidodou arrive. Il se prend un coup sur la tête à cause des deux autres. Pour le consoler, il lui donne le rôle de l'empereur. Kidodou se prend au jeu et commence à leur donner des ordres... Mais obéir ce n'est pas aussi drôle que jouer aux gladiateurs !

    Ici, Kikekoa et Ornicar vont se rebeller à leur manière. Ils n'apprécient pas les différents ordres qu'on peut leur donner dans la vie de tous les jours ! Encore plus quand c'est le petit frère qui leur en donne ! C'est pourquoi ils ont décidé d'élever leur voix et de dire NON ! Le problème c'est que les parents ne comprennent pas forcément cet excès de zelle ! ;)

    Encore une fois, les auteurs Arnaud Alméras et Zelda Zonk donnent la voix à Kikekoa et Ornicar pour se faire entendre ! Les éditions Nathan nous propose donc un roman première lecture, idéal pour débuter dans l'apprentissage de la lecture. Les personnages parlent à travers de bulles (comme en bande dessinée), c'est le texte que l'enfant peut arriver à lire seul. Quant au reste de l'histoire, ce sont les parents qui sont chargés de lire cette partie. Ainsi, la lecture devient un moment agréable à partager en famille.

    Bien évidemment, les personnages de Kikekoa et Ornicar sont toujours aussi drôle et attendrissant, et surtout toujourd aussi complice dans les bons comme dans les mauvais tours ! ;)

    Le seul petit bémol, c'est la fin un peu abrupte que je déplore. Mais sinon, à côté de ça, c'est un plaisir de retrouver ce koala et cet ornithorynque !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Antonin contre le docteur Morceau" d'Arnaud Alméras et Jacques Azam

    antonin contre le docteur morceau.JPG

    Antonin est pris en otage par le lutin Fernal et le Docteur Morceau. Ce dernier va forcer les parents d'Antonin, deux grands scientifiques, à travailler sur son sérum d'éternité. Le Docteur Morceau réserve ainsi un terrible sort aux enfants du monde entier. C'est au tour d'Antonin de devenir un héros et de sauver ses parents et les enfants !

    Voici un livre qui s'apparente à la fois à un roman et à un album mais aussi à la BD par son format. En effet, nous avons ici la folle aventure que va vivre Antonin, avec au passage quelques illustrations de Jacques Azam.

    C'est un livre où il se passe énormément de chose : tout d'abord, Antonin revient de l'école avec un zéro en math et ça le fait moyen pour un fils de scientifiques. Puis en sortant de la bibliothèque, il se fait kidnapper par un vilain lutin. Il découvre alors l'endroit où se cache le Docteur Morceau. Il y aperçoit le résultat de ses opérations sur des animaux : des poussinges, des caméléopards, des kangourours, ... Avant d'arriver devant une machine bizarre avec au bout une coupe d'or. Même si le Docteur Morceau ne dévoile pas son plan tout de suite, Antonin voit que quelque chose cloche et il va tout faire pour s'échapper et tenter de renverser le plan du Docteur Morceau !

    De l'aventure, des rebondissements et même une petite part de suspense se retrouve dans cette histoire. Le texte est accessible aux enfants à partir de 7 ans.
    Je dois dire que j'ai moins accroché aux illustrations, qui me semble un peu brouillons. J'ai limite l'impression que le dessin a été réalisé par des enfants. Peut-être cela fonctionnera sur eux, mais cela n'a pas pris sur moi !

    Je remercie les éditions Nathan !

    antonin contre le docteur morceau 2.JPG

  • "Kikekoa et Ornicar : Même pas peur !" d'Arnaud Alméras et Zelda Zonk

    kikekoa et ornicar.JPG

    Kikekoa le koala dort chez son ami Ornicar l'ornithorynque. A l'heure du coucher, le papa d'Ornicar leur lit une histoire qui fait un peu peur. Mais les deux amis sont grands et à cet âge on n'a peur de rien ! Malgré tout lorsqu'ils se retrouvent dans la chambre, dans le noir, Kikekoa et Ornicar entendent de drôles de bruits et imaginent la maison rempli de fantômes !

    Voici un petit roman jeunesse des éditions Nathan, dans la collection "Premières lectures". Le système est simple : la lecture se fait à deux : un adulte et l'enfant. Pendant que l'adulte lit le texte et raconte l'histoire, l'enfant est chargé de lire "les bulles" des personnages. Une lecture à deux voix est un principe très sympa et permet à l'enfant de ne pas avoir peur devant trop de lecture. Ce livre est donc tout à fait adapté pour les enfants en classe de CP.

    Ici les deux personnages Kikekoa et Ornicar font partie d'une saga récurrente dans les éditions Nathan. Dans cette histoire, on découvre la famille d'Ornicar, ses parents et ses frères et soeurs.
    L'auteur aborde le sentiment de la peur à merveille. Surtout après avoir lu une histoire qui fait peur. Les enfants ont tendance à s'imerger totalement dans l'histoire et de ne pas forcément faire la différence entre la fiction et le réel. Voilà pourquoi les enfant s'imaginent des bruits bizarres, des ombres inquiétantes et lorsque vient le moment de se coucher tout se complique ! Heureusement, les deux amis sont intelligents et malins. Ils trouveront plusieurs solutions à leur problème et la dernière sera bien sur la bonne !
    Une lecture idéale donc pour le moment du coucher !

    Les illustrations et les couleurs employées sont très bien utilisées et attirent l'oeil !

    Je remercie les éditions Nathan pour l'envoi de ce petit roman jeunesse !

  • "Arsène" de Juliette Arnaud

    arsène.JPG

    Georges est le premier de sa classe de 6e. La particularité de ce bonhomme intello ? Etre archi fan de l'entraineur de foot de l'équipe d'Arsenal : Arsène Wenger ! Quand une nouvelle locataire arrive dans l'immeuble, il en tombe follement amoureux et s'empresse de la surnommer comme son idole : Arsène. Cette nouvelle locataire a la vingtaine et possède une chienne prénommé Nadja. Pour entrer en contact avec Arsène, Georges lui propose de promener Nadja de temps en temps. Ce qui lui permet de faire connaissance avec elle...

    Ce livre je l'avais répéré chez LetterBee et celle ci m'a fait énormément plaisir en m'envoyant un petit MP via Facebook pour me proposer de lire les épreuves non corrigés de ce livre. J'ai sauté sur l'occasion car j'étais très curieuse de savoir ce que pouvait écrire une comédienne telle que Juliette Arnaud. De plus j'avais vu quelques interviews et chroniques qui m'avaient de plus en plus attiré vers ce titre !

    Je dois dire que je ne suis pas déçue par ce livre. L'histoire est vraiment sympa et j'aime le fait que ce soit une auteure féminine qui écrit sur un personnage masculin et de plus qui parle de foot ! Ne vous inquiètez pas, il ne faut pas être forcément calé sur le domaine du foot pour comprendre ce livre, au contraire ! Certes, je ne connaissais pas Arsène Wenger et par curiosité, je suis allée voir sa tête via google et lire quelques trucs sur lui sur le net. Comme quoi, ce livre pousse à la curiosité et à aller se documenter ! Un bon point pour moi !

    Le personnage de Georges est attachant. Je l'ai vu grandir et gagner en maturité au travers de ma lecture ! Alors même si la fin m'a semblé un peu abrupte sur le moment, plus j'y réfléchis et plus je me dit que finalement l'auteure a eu raison de finir de cette façon ! Rien ne sert d'épiloguer quand tout est fini !

    J'ai bien apprécié aussi le personnage du libraire : Monsieur Ali, qui envoie beaucoup de gens balader mais qui au fond de lui et derrière sa carapace d'homme bourru, se préoccupe de Georges et d'Arsène !


    Même si j'ai entre les mains les épreuves non corrigées, j'ai déjà vu la véritable couverture et je la trouve très jolie ! On retrouve d'ailleurs ces belles bottes rouges durant la lecture !

    Je remercie encore une fois LetterBee de m'avoir permis de découvrir ce livre et de le faire voyager ! :)