Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

trédez

  • "Qui veut le coeur d'Artie Show?" d'Emmanuel Trédez et Glen Chapron

    qui veut le coeur d'artie shw.JPG

    Depuis la rentrée scolaire, quelques filles de 5e ont reçu une lettre d'amour provenant d'un certain Artie Show. A la fin de chaque lettre, il propose un rendez-vous aux jeunes filles. Mais soit elles n'y vont pas, soit il n'est pas présent. Qui est ce fameux admirateur ? Pour Suzy, Benjamin, Enzo et Emma, les journalistes du collège, pas une minute à perdre, il faut enquêter et découvrir qui se cache derrière ce pseudonyme !

    Voici un petit roman (à partir de 10 ans) qui va plaire aux amateurs d'enquête policière, mais également aux coeurs sensibles pour le côté romanesque de cette histoire !

    Ce roman se construit de deux manières : nous avons accès au journal intime d'Artie Show où il nous confie ses amours et la construction pas toujours évidentes des lettres d'amour qu'il a envoyé. Et de l'autre côté nous avons l'histoire du collège et plus particulièrement du club des journalistes qui vont prendre en main l'affaire pour découvrir le véritable Artie Show.

    Evidemment pour une adulte comme moi, il m'a été très facile de découvrir qui se cache derrière ce pseudonyme. Pour le jeune lecteur, quelques indices sont parsemés ici et là et je suis sûre qu'il parviendra à débusquer notre jeune homme. C'est très plaisant à lire, que ce soit le côté enquête ou le journal intime d'Artie.

    L'auteur s'est également amusé à nous faire découvrir/rappeler quelques notions de français : le calligramme, les poèmes d'Apollinaire, les différentes rimes... Excellent moyen de suivre le programme scolaire sans avoir forcément l'impression d'être en cours de français ! C'est ludique et ça fonctionne très bien !

    Quelques illustrations de Glen Chapron permettent de donner de la vie à l'histoire d'Emmanuel Trédez, un bon point !

    Je remercie les éditions Nathan !