Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amy

  • "Nos faces cachées" d'Amy Harmon

     

    nos,faces,cachées,amy,harmon,robert laffont,collection r

     

    Fern est une jeune fille que l'on ne remarque pas, mais que tout le monde connait puisqu'elle traine tout le temps avec Bailey, le fils du coach de lutte, qui est en fauteuil roulant. Fern est depuis toujours amoureuse secrètement d'Ambrose Young, le mec le plus populaire du lycée. Après les attentats du 11 septembre 2001, Ambrose décide de s'engager dans l'armée avec quatre amis à lui. Ils partent en Irak mais seul Ambrose reviendra vivant, en partie défiguré. Fern fera alors tout ce qui est en son pouvoir pour ramener Ambrose dans le monde des vivants.

    J'ai vu ce livre sur la blogosphère un nombre incalculable de fois, que je n'ai pas pu m'empêcher de m'y intéresser. C'est un coup de coeur pour beaucoup de bloggeurs(seuses) dont Laety qui a organisé un concours pour permettre de découvrir les ENC. J'ai eu la chance d'être tiré au sort et de pouvoir découvrir cette petite merveille !

    Au tout début, je me suis dit : encore une histoire où une nana pas terrible (mais qui va devenir un canon) tombe amoureuse du beau gosse, qui ne l'a remarque pas, mais qui va finir par le faire, et hop ils vont finir ensemble. L'histoire cliché des films d'ados... Et en fait, pas du tout !

    Tout d'abord, on fait la connaissance du personnage de Fern. C'est une jeune fille très intelligente, qui lit beaucoup et qui passe son temps avec son ami de toujours Bailey. Celui ci m'a bien fait rire, il est en fauteuil roulant, et garde un moral d'enfer malgré sa condition de vie difficile. Fern et lui sont inséparables. Alors oui, Fern est bien amoureuse d'Ambrose, mais elle se rend bien compte qu'il est inaccessible pour elle. La vie passe et les évènements tragiques du 11 septembre 2001 encourage Ambrose à s'engager dans l'armée et de partir en guerre. Lorsqu'il revient seul et blessé, il se renferme sur lui-même. Fern, mais aussi Bailey, vont tout faire pour remonter le moral d'Ambrose. Et petit à petit, ils vont enfin apprendre à se connaitre.

    Nous avons quelques retours en arrière, quelques flashbacks, qui nous permettent de mieux connaitre et de mieux comprendre les personnages de Fern, de Bailey et d'Ambrose. Ces passages possèdent une typographie différente de l'histoire de base, ce qui permet de se repérer plus facilement dans le récit.

    Bien évidemment, une fois que vous allez commencer ce livre, vous allez avoir du mal à le quitter ne serait-ce qu'un instant. L'auteure arrive à capter notre attention du début à la fin !
    J'ai également beaucoup apprécié que l'auteure s'intéresse aussi aux personnages secondaires, leur donnant une véritable histoire, aussi intéressante que celles des personnages principaux. Et je dois dire que certains passages sont vraiment émouvants, au point parfois de verser une petite larme (prévoyez les mouchoirs !).

    Bref, un très beau roman que je vous conseille, que ce soit pour les ados ou pour les adultes !

    Je remercie ma copinaute Laety !

  • "Un petit coup de fil" d'Amy Reichert et Alexandra Boiger

    petit, coup, fil, amy, reichert, alexandra, boiger, kaléidoscope

    La petite Rose doit aller se coucher, mais le téléphone sonne et sa maman décroche. Pendant ce temps, Rose doit se préparer à aller au lit. Mais rien ne va se passer comme prévu !

    Je dois dire que j'ai été immédiatement attiré par les superbes illustrations d'Alexandra Boiger. Le résumé me tentait également, mais je dois dire qu'à ce niveau, j'ai été un peu déçue.

    Je m'attendais à une histoire sur l'autonomie des enfants. En effet, la maman de Rose lui demande d'être prête pour aller au lit à vingt heures trente. Durant le coup de fil à oncle Fred, Rose est censée se préparer, mais elle va être continuellement être déranger : des hommes viennent livrer des choses, puis des gens envahissent sa maison, puis des serveurs apportent de la nourriture et un magicien fait également son apparition.
    Je n'ai pas compris l'intervention de tous ces personnages. Font-ils parti de l'imagination de l'enfant ? Doit-on prendre tout ça au premier degré ? Je me pose encore ce genre de question...

    Certes j'ai été surprise mais pas forcément dans le bon sens... Je m'imaginais une autre histoire, du genre, les différentes étapes à effectuer avant d'aller se coucher. Et du coup de mettre en avant l'autonomie des enfants... Mais pour moi, ce n'est pas le cas ici...

    Heureusement, les illustrations rehaussent le tout !

    Bref, c'est très rare que je n'adhère pas à un album jeunesse, mais malheureusement c'est le cas ici...

    Je remercie les éditions Kaléidoscope !