Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Bon à tuer" de Paola Barbato

bon,tuer,paola,barbato,denoël

Dans le monde du polar italien, deux auteurs s'affrontent. Le premier Corrado De Angelis, est neurochirurgien et est catégorisé d'intello. Le second, Roberto Palmieri, est plutôt un auteur à succès populaire, aimant faire le buzz à la moindre occasion. Ces deux hommes s’apprêtent à participer à la fameuse émission télé Le Duel. Mais à la suite d'une dispute en direct, Corrado De Angelis part et disparaît. Immédiatement les soupçons pèsent sur son rival Palmieri !

J'avais eu un gros coup de cœur pour son premier roman traduit en français : "A mains nues". J'avais également lu "Le fil rouge" même si j'avoue ne plus me souvenir de l'histoire aujourd'hui... J'ai donc sauté sur l'occasion pour découvrir son dernier roman en espérant retrouver mon coup de cœur. Malheureusement ce ne fut pas le cas ici ...

Je dois dire que placer l'histoire au cœur d'une rivalité entre deux auteurs de polar m'a tout de suite attiré et j'avais hâte de faire plus ample connaissance avec ces deux personnages. Mais j'ai eu beaucoup de mal à m'y attacher car l'auteur place un grand nombre de personnages différents si bien qu'on s'y perd un peu.

J'ajoute à cela le fait qu'il existe plusieurs narrateurs et que l'on passe de l'un à l'autre sans réellement de distinction. Du coup, cela m'a énormément gêné dans ma lecture. D'habitude, le changement de narrateur se fait via un changement de chapitre ou par un signe distinctif (exemple : un astérisque) pour passer d'un paragraphe à un autre. Ce n'est pas le cas ici, les chapitres correspondent eux à une journée entière.

L'histoire en elle même est bien trouvée et originale, mais il me manquait un je ne sais quoi qui aurait pu me donner envie de revenir plus souvent à ma lecture. Résultat, j'ai mis deux semaines à le lire, ce qui est très rare pour moi.

Bref, une lecture un peu longue malgré une histoire originale. Petite déception pour ma part !

Je remercie les éditions Denoël !

Petite citation pour la route : "Tenter de faire de l'audimat avec de la littérature, c'est comme jouer au golf avec la canne en laiton de son grand-père."

Titre : Bon à tuer (Titre original : Scripta Manent)
Auteur : Paola Barbota
Traductrice : Anaïs Boueille-Bokobza
Editeur : Denoël
Parution : 5 Avril 2018

Écrire un commentaire

Optionnel