Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tuer

  • "Condamné à me tuer" de Jonathan Destin

    condamné, me, tuer, jonathan, destin, XO éditions, document, racket

    Pendant six longues années, Jonathan Destin s'est fait racketter par plusieurs jeunes. Ils l'ont humilié, traité de tous les noms et l'ont menacé de le tuer lui et sa famille. La honte, la peur au quotidien. Et puis un jour, ils ont un geste de trop qui le force à réagir. Sa décision est prise, il veut que ça s'arrête : il achète un litre d'alcool à brûler, se le répand sur lui et se met le feu...

    Ce livre m'a été conseillé par une de mes lectrices (qui apparaît d'ailleurs furtivement dans le livre). Je n'avais jamais entendu parler de cette affaire et pourtant j'habite à quelques kilomètres de Jonathan et de sa famille.

    J'ai donc commencé cette lecture qui est à la fois simple dans le style et dans la narration, mais qui vous bouleverse côté émotion. Jonathan nous présente sa famille et glisse petit à petit vers son calvaire personnel, à savoir le racket et les humiliations dont il est victime tous les jours. On se pose toute de suite la question : pourquoi n'a-t-il rien dit ? Il donne sa réponse à cette question au fur et à mesure du livre.

    Jonathan nous explique sa décision, son geste d'en finir. J'ai gardé une boule au fond de la gorge du début à la fin. C'est émouvant et ça interpelle quiconque lira ce livre. On ne peut rester insensible à ce qui est arrivé à Jonathan et à la manière dont il se bat au quotidien avec toutes ces opérations après avoir été brûlé à 72%.

    C'est un sujet extrêmement délicat et qui je pense n'est pas assez mis en avant dans les écoles ni dans le cadre familial ou amical. C'est pourquoi la famille de Jonathan ont formé une association et interviennent régulièrement dans les écoles de la région.

    Au niveau de la narration, nous avons l'avis de Jonathan mais également de ses proches (parents et sœurs), des gens qui l'ont secouru pendant son acte désespéré mais également des personnes proches qui l'ont aidé pendant sa rééducation. Une multitude de points de vue qui donnent une vision globale sur le sujet.

    Je vous conseille chaudement ce livre si vous êtes adeptes des témoignages. Il se lit rapidement et ne fait que 189 pages. Un livre à mettre entre toutes les mains !!!