Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BD / Manga - Page 2

  • "Zaï Zaï Zaï Zaï" de FabCaro

    zaï zaï zaï zaï, fabcaro, 6 pieds sous terre, prix bd sncf 2016, babelio

    Un auteur de BD se rend au magasin pour faire ses courses. Arrivé à la caisse, c'est le drame : il n'a pas sa carte de fidélité. A partir de là rien ne va plus, le jeune homme prend la fuite.

    Voici une BD que je qualifierai d'ovni littéraire ! Je ne connaissais pas du tout l'auteur ni ses précédentes BD, mais Babelio m'a donné l'occasion de participer au prix BD SNCF 2016.

    Cette BD a un fil conducteur : cet auteur de BD en fuite à cause d'un banal oubli de carte de fidélité. Dans quelle société vit on pour en arriver là ? Avec humour et un fin crayonné, l'auteur Fabrice Caro nous décrit quelques petites scénettes de notre société. Il se moque de la société de consommation, des médias, de la police... et pointe plusieurs thématiques comme en autre le racisme.

    C'est absurde à souhait mais on adhère assez vite à ce genre d'humour et à cette couleur type caca d'oie omniprésente.

    J'ai aimé plusieurs planches comme lorsqu'il menace le vigile avec un poireau en guise d'arme ou lorsque ce dernier le menace de réaliser une roulade arrière... chose qu'il essaiera plus tard dans l'histoire... sans succès !

    Bref, vous l'aurez compris, cette BD est loin d'être traditionnelle mais fera assurément parler d'elle !

    Je remercie Babelio et la SNCF !

  • "Qui veut la peau du yéti ?" de Caroline Hüe et Yves Villette

     

    qui,veut,peau,yéti,caroline,hüe,yves,villette,bd,nathan

     

    Le criminel Thamer Ziva s'évade de prison après avoir essayé de tuer le juré de l'emission de téléréalité Pop Chef. Il demande à son complice de lui trouver une peau de yéti pour gagner en force et finir ce qu'il avait commencé, à savoir : tuer André Cenfrapet. Heureusement la petite Frangipane et son oncle se trouvent en montagne. Après avoir fait la connaissance de monsieur le yéti, ils se mettent à la poursuite du voleur de peau de yéti !

    Tout cela vous semble invraisemblable et incohérent ? C'est exactement ce que je me suis dit en commençant cette BD qui annonçait une histoire drôle et pleine de rebondissements.

    Alors certes, il y a pas mal d'humour et de rebondissements... un peu trop même ! Déjà l'humour : effectivement, les deux scénaristes ont voulu y mettre de l'humour mais une pointe aurait suffit. C'est gags sur gags et c'est parfois franchement lourd...
    Au niveau de l'action, il y en a pas mal. ça bouge dans tous les sens, mais encore une fois, c'est un peu trop pour être crédible... Dommage !

    Comme vous pouvez le constater, les scénaristes ont eu la bonne idée de donner des noms originaux aux personnages : Thamer Ziva, Frangipane ou encore André Cenfrapet. C'est hyper bien trouvé et ça m'a fait sourire lorsque je les ai découvert !

    La principe de téléréalité est mis en avant avec l'émission Pop Chef (beau détournement de l'émission Top Chef et diverses émissions de chant). C'est adapté car c'est d'actualité et ça parle de plus en plus aux jeunes.

    Je ne suis pas très fan des illustrations, ni de l'histoire en elle-même... Bref, une petit déception pour cette BD ... Dommage !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Ce n'est pas toi que j'attendais" de Fabien Toulmé

    ce,n'est,pas,toi,que,j'attendais,fabien,toulmé,delcourt

    ça fait longtemps que je n'ai pas présenté une BD adulte sur le blog et pourtant j'en lis régulièrement. Celle que je vais présenter aujourd'hui m'a beaucoup touché.

    Avec "Ce n'est pas toi que j'attendais", l'auteur Fabien Toulmé nous livre une grande partie de son histoire personnelle, il nous ouvre les portes de son intimité.

    L'histoire : Fabien va bientôt être papa et cela l'angoisse. Après avoir passé tous les examens (entre le Brésil et la France suite à un changement de travail), la maman et le bébé vont bien. Mais à l'accouchement, le papa sent que quelque chose ne va pas. Tout d'abord un problème cardiaque, mais ce n'est pas cela qui perturbe le plus le père. Fabien sent que sa fille est trisomique. Après un examen plus poussé, il s'avère bien que la petite Julia est trisomique. A partir de là, la vie de Fabien bascule...

    C'est un sujet sensible et j'ai vraiment aimé la façon dont l'auteur a traité ce sujet. Tout d'abord, il exprime un violent rejet de cette maladie. D'ailleurs la BD commence par un souvenir d'enfance où il rencontre un enfant trisomique et dont ses copains se moquent ouvertement. Puis à l'annonce de la maladie, l'auteur est au plus mal, à un point qu'il ne parvient pas à s'attacher à son enfant. Puis petit à petit, à force de se renseigner sur la trisomie, il parvient peu à peu à s'y faire et commence à apprendre à connaître sa fille.

    Voici une très belle histoire de la rencontre entre un père et sa fille handicapée. C'est aussi un excellent moyen d'en apprendre un peu plus sur cette maladie.

    La BD se découpe en plusieurs chapitres et à chaque fois une couleur domine. Cela rythme différente étape dans la vie de l'auteur.

    Bref, une BD à découvrir absolument !!!

    ce, n'est, pas, toi, que, j'attendais, fabien, toulmé, delcourt

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

  • "Le chat passe à table" de Philippe Geluck

    chat 1.JPG

    Le coffret "Le chat passe à table" comprend deux petits tomes du chat : "Il n'y a pas un chat" et "Le chat est parti".

    Qui ne connaît pas "le chat" ? Personnage créé par Philippe Geluck, le chat donne son avis sur des faits divers, sur des sujets du quotidien, avec humour et réflexion.

    Il faut aimer l'humour noir, dont l'auteur abuse parfois un peu. Même si je n'ai pas adhéré à tous les gags, il n'en reste pas moins un recueil d'humour de qualité. Philippe Geluck arrive à nous émerveiller par sa faculté à décrypter le quotidien.

    Philippe Geluck parvient également à rire de lui même et apparaît dans quelques dessins.

    chat.jpg

    Certains gags relèvent des faits divers, mais ne seront pas forcément du goût de tous le monde...

    chat 2.JPG

    Néanmoins, l'auteur réussit à nous faire rire avec des choses simples ...

    chat 4.JPG

    ... et nous fait même réfléchir avec de superbes jeux de mots.

    chat 5.JPG

    Les gags se présentent dans un petit format et remplissent une page complète ou parfois en trois strips, ou encore plusieurs sur une même page. Il y a des photos mais également quelques crayonnés.

    Ce coffret possède également un exemplaire de "La gazette du chat", née sous la forme numérique en 2012. Vous y retrouverez une interview décalé de l'auteur, mais aussi son actualité, notamment dans le monde artistique.

    Bref, si vous aimez le chat et son humour impitoyable, n'hésitez plus et jetez-vous sur ce coffret !

    Je remercie Gilles Paris pour ce partenariat !

  • "Rosie : Noir c'est noir" de Romain cadiou et Sébastien Tiquet

    rosie noir c'est noir.JPG

    Hé hé, Rosie est de retour ! Après l'avoir découverte dans "Rosie contre le reste du monde", Rosie revient pour de nouvelles aventures !

    Comme dans le précédent tome, l'auteur et l'illustrateur nous livre 7 courtes histoires de la vie de Rosie. Ici, nous la verrons se transformer subitement en petite fille modèle (tout le contraire de la vraie Rosie), nous assisterons à une méthode bien particulière pour se débarasser d'un remplacant ami imaginaire, nous découvrirons les différents coups bas de Rosie pour atteindre la première place à un concours de science ou encore comment Rosie va se démener pour enterrer les festivités de Noël ! Et oui tout ça pour une si petite fille ! C'est qu'il faut bien préciser que Rosie a de la ressource et des idées à gogo !

    Nous retrouvons avec plaisir l'humour noir présent à chaque page ! On sourit, on rit même parfois, au fur et à mesure des péripéties de Rosie ! Cette petite peste a de quoi plaire aux petits lecteurs friands de bêtises !

    Les illustrations sont toujours aussi sympa et les couleurs vives au rendez vous (même si le titre nous laisse présumer du contraire ^^).

    J'aime ce principe de livre qui mêle à la fois du texte (comme un roman) et des illustrations semées ici et là (comme un album et de la BD). Un beau mélange des genres qui trouve de plus en plus sa place dans la littérature jeunesse !

    Le fait que ce livre soit découpé en sept histoires différentes permet également aux enfants (à partir de 8 ans) de pouvoir lire cette histoire en plusieurs fois. Idéal pour les enfants un peu réticent à la lecture !

    Bref, encore un pari de gagné pour Rosie !

    Je remercie les éditions Nathan !