Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte - Page 11

  • "Je tue les enfants français dans les jardins" de Marie Neuser

    tue,enfants,français,jardins,marie,nauser,pocket,roman noir

    Lisa est une jeune prof d'italien. Elle enseigne dans un collège réputé difficile. Et c'est le cas de le dire : Lisa se rend chaque jour au travail avec la peur au ventre. Insultes, violences, menaces... sont son quotidien. Va-t-elle réussir à tenir le coup ?

    Voici un court roman qui déstabilise dès le début. Que ce soit par le titre ou lors de la lecture, impossible de rester de marbre sur ce qui s'y déroule.

    L'auteur Marie Nauser nous plonge dans la vie d'une jeune prof plein d'espoir qui se transforme peu à peu en enfer. Le lecteur assiste impuissant à différents actes et paroles durs et violents. Pourtant, Lisa essaye plusieurs solutions et tente de se former une carapace pour survivre à ce calvaire. Jusqu'au bout, le lecteur se demande si elle va réussir à améliorer son quotidien. Je vous laisse découvrir si elle y parviendra ou pas !

    Le final m'a assez surprise... pas forcément dans le bon sens mais c'est déjà ça. Je ne classerais pas ce roman dans les policiers (malgré ce que peut nous faire croire le titre) mais plutôt dans les romans noirs. En tout cas, cela donne une sacrée image de l'enseignement et des risques liés à ce métier. 

    Ce roman est très court, ainsi que les chapitres (à peine deux ou trois pages). J'avais envie d'un roman court entre deux pavés et il a parfaitement rempli ce rôle. Par contre, je ne suis pas sûre d'en garder encore grand chose d'ici quelques temps. En tout cas, c'est une lecture qui nous remue et nous met limite mal à l'aise ! Vous êtes prévenus ! ;)

  • "Mes pas dans les tiens" de Fioly Bocca

    mes,pas,dans,les,tiens,fioly,bocca,denoël,compostelle

    Alma, trente cinq ans, vient d'ouvrir une librairie, son rêve depuis toujours. Frida, cinquante cinq ans, a quitté son métier de psychiatre. Alma et Frida vont se rencontrer lors de leur voyage sur le chemin de Compostelle. Elles ont toutes les deux de bonnes raisons de le faire : pour l'une, c'est à cause d'une rupture, et pour l'autre c'est un deuil.

    Lorsque j'ai vu que l'un des personnages principaux avait ouvert une librairie, j'ai tout de suite été attiré par cette histoire, et pourtant cela ne concerne en rien le monde des livres !

    Nous faisons la connaissance des deux personnages à travers leur rencontre sur le chemin de Compostelle, mais également par ce qu'elles ont vécu avant et qui les ont poussé à faire ce voyage.

    Pour Alma, c'est suite à sa rupture avec Bruno qui l'amène sur le chemin. Ils se sont rencontrés en vacances et ce fut un véritable coup de foudre. Mais à la fin des vacances, ils ont dû reprendre leur vie chacun de leur côté. Avant de se quitter, Bruno lui avait donné un carnet de note qu'il avait prises en faisant lui même le chemin de Compostelle. Alma décide alors de refaire le parcours emprunté par Bruno. Va-t-elle réussir à l'oublier ? Ou au contraire se battre pour que cette relation continue ?

    Pour Frida, c'est autre chose. Frida vient de perdre son mari dans un bombardement en Syrie. Depuis, elle cherche tout ce qui l'on fréquenté dans son enfance, peut-être pour le retrouver en quelque sorte. Et cette quête l'amènera sur le chemin de Compostelle et par la même, sur la route d'Alma.

    Je retiendrais de ce roman la belle amitié qui naitra entre Alma et Frida, mais également un bel hommage du chemin de Compostelle. Moi qui ne suis pas du tout sportive, ce livre m'aurait presque donner envie de le faire !

    Concernant le style de l'auteure, c'est très bien écrit, avec un petit côté poétique. Par contre, le rythme est assez lent, mais cela colle assez bien à l'image de la marche et du chemin de Compostelle en général.

    Bref, un bel hommage à Compostelle et un moment de réflexion pour les deux personnages principaux !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petites citations pour la route : "Le monde est un coffre-fort rempli de trésors, pour qui sait les voir."

    "Je pense que savoir orienter les lecteurs est aussi important que d'écrire. Faire se rencontrer un récit et une personne qui a besoin de l'entendre, c'est comme le faire sortir des pages et lui donner une véritable mission, le faire exister."

    "Aimer est quelque chose de solide, c'est un corps qui dort à côté de toi dans le lit, une place en face de toi à table. ça a le concret d'une cafetière pour deux posée sur le feu le matin et deux tasses de café qui tintent dans l'évier quand on les lave."

    Titre : Mes pas dans les tiens (Titre original : L'Emozione In Ogni Passo)
    Auteure : Fioly Bocca
    Traductrice : Anaïs Bouteille-Bokobza
    Editeur : Denoël
    Parution : 8 novembre 2018

  • "Entre mes doigts coule le sable" de Sophie Tal Men

    entre,doigts,coule,sable,sophie,tal,men,albin michel

    Attention, ce livre est la suite des aventures de Marie-Lou, jeune savoyarde, envoyée à Brest pour y faire son internat. Je vous conseille d'aller lire "Les yeux couleur de pluie" si ce n'est pas déjà fait ! ;)

    Cette fois, nous retrouvons Marie-Lou, non pas en internat de neurologie, mais en psychiatrie. Elle va faire la connaissance d'un professeur et d'un infirmier pas comme les autres et verra pas mal de cas avec ses patients !

    A côté de ça, on suit sa relation amoureuse avec Matthieu, qui vient de quitter son internat en ORL pour la neurochirurgie ! Leur relation parait assez tendu entre leur emploi du temps chargé et leur caractère opposé. Vont-ils réussir à tenir le choc ? C'est ce qu'espère en tout cas le lecteur du début à la fin !

    J'ai pris un énorme plaisir à retrouver le couple Marie-Lou et Matthieu. Ce sont deux personnages hyper attachants malgré leurs différences. Les personnages secondaires ne sont pas mal non plus, on aurait presque envie de faire partie de leur quotidien.

    Le style d'écriture de l'auteure est simple, plaisant et agréable à lire. On se surprend à tourner les pages à une de ses vitesses, que l'histoire est déjà terminée. Vous l'aurez compris, il se lit très vite et on en redemande encore ! D'ailleurs, il me tarde de découvrir son dernier roman : "De battre la chamade", même si j'avoue avoir un peu peur que cette histoire finisse par tourner en rond … 

    Bref, une chouette suite à découvrir pour ceux qui ont apprécié le premier tome !

    Bonne nouvelle : il est sorti en poche aux éditions Le livre de poche !

    entre,doigts,coule,sable,sophie,tal,men,albin michel

  • "Une femme entre deux mondes" de Marina Carrère d'Encausse

    femme,entre,deux,mondes,marina,carrère,d'encausse,éditions,anne,carrière

    Valérie, écrivaine, intervient pour la première fois dans une prison pour femmes. Là-bas, elle y rencontrera Nathalie, écrouée pour un crime dont Valérie ignore tout. Et pourtant, cette rencontre va tout changer, autant pour l'une que pour l'autre.

    J'ai toujours eu envie de découvrir les romans de Marina Carrère d'Encausse, célèbre animatrice du Magazine de la Santé sur France 5, sans jamais osé tenter le pas. Voici chose faite avec son dernier roman.

    Le fait qu'il est très court a également influencé mon choix. Et je peux vous dire qu'il se dévore extrêmement vite. On ne voit pas les pages passées !

    La narratrice principale est Valérie, romancière et maman de deux enfants. Sa rencontre avec Nathalie va la bouleverser et remettre beaucoup de chose en question dans sa vie.
    Le lecteur apprend à connaître le personnage de Nathalie d'une manière plus discrète et à travers les yeux de Valérie. On ne saura réellement son histoire que vers la fin du livre, tandis que Valérie se livre par petits bouts du début à la fin.

    J'ai beaucoup aimé les personnages de ces deux femmes et voir comment une rencontre peut influencer la vie de deux protagonistes. J'ai également eu un joli coup de cœur pour la plume de Marina Carrère d'Encausse. Le style peut paraître simple, mais révèle en réalité une jolie poésie, accessible à tous. C'est agréable et comme je le disais plus haut, ça se dévore à une vitesse folle !

    Bref, un roman contemporain que je vous recommande chaudement !

    Bonne nouvelle : ce roman est sorti en poche chez Pocket !

    femme,entre,deux,mondes,marina,carrère,d'encausse,éditions,anne,carrière

  • "J'arrête quand je veux" de Coralie KHong-Pascaud

    j'arrête, quand, veux, coralie, khong-pascaud, city

    Elisa est une jeune femme de 28 ans, travaillant dans l'édition, un gentil boy-friend Hugo et une addiction à son téléphone et aux réseaux sociaux. Et c'est justement sur ce dernier point que le bât blesse ! Hugo en a plus qu'assez de devoir la partager avec ses abonnés et ses followers… Il lui pose alors un ultimatum : pas de portable pendant une semaine ou la rupture ! Elisa va alors se résigner à abandonner son téléphone et tout ce qui va avec… Va-t-elle réussir à vivre une semaine sans les nouvelles technologies ?

    J'avais envie de lire un roman détente, ce chick-lit est tombé à point nommé !

    Forcément, étant une blogueuse, ayant un compte facebook, un compte snapchat, un compte Instagram et diverses applications sur mon téléphone, je ne pouvais que m'identifier au personnage d'Elisa. ça aide aussi d'avoir quasiment le même prénom qu'elle, à une lettre près ! Mais bon, pour être un peu plus sérieuse, je ne suis pas autant accro qu'elle aux réseaux sociaux et autres applications (enfin du moins je ne crois pas !).

    Vous imaginez bien que le sevrage ne va pas se faire sans mal, ni sans rebondissements ! J'ai adoré suivre Elisa dans ses galères, mais également dans cette remise en question. C'est un phénomène qui s'observe de plus en plus fréquemment dans notre société et je trouve ça bien que le sujet soit abordé dans un roman accessible à tous ! De plus, cela est fait avec beaucoup d'humour, du coup on passe un agréable moment au côté d'Elisa et avec la plume de l'auteure Coralie Khong-Pascaud !

    J'imagine très bien ce roman être adapté en téléfilm sympa. En tout cas, les jeunes trentenaires comme moi se retrouveront assez facilement dans ce genre de situation. Nul doute que ce roman trouvera son lectorat !

    Bref, une lecture sympa et agréable sur notre rapport aux réseaux sociaux et nouvelles technologies !

    Je remercie les éditions City !

    Petite citation pour la route : "On finit tous par s'éloigner les uns des autres, c'est la vie, c'est comme ça. Mais c'est notre responsabilité de faire tenir les relations, car une fois qu'elles ont disparu, on ne peut s'en prendre qu'à soi-même. Et parfois, il est trop tard pour pouvoir faire marche arrière."