Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eric - Page 2

  • "La fabuleuse aventure du Père Noël" d'Anne-Sophie Baumann et Eric Gasté

    fabuleuse, aventure, père, noël, albums, kididoc, nathan, anne-sophie, Baumann, Eric, Gasté

    Le Père Noël a besoin d'aide : la machine à cadeaux est en panne ! Il demande à ses lutins d'aller chercher Clara et Kim, des vrais petits bricoleurs ! Ces derniers vont en profiter pour découvrir les secrets du Père Noël !

    Voici un très bel album sur le thème de Noël de la collection Les Albums Kididoc des éditions Nathan !

    Nous avons tout d'abord une chouette histoire à découvrir et à raconter : celle de Kim et Clara, qui vont aider à réparer la machine à cadeaux du Père Noël pour qu'il puisse livrer les cadeaux à temps, aux milliers d'enfants, le soir du 24 décembre.
    Puis, grâce à des petites encarts, le petit lecteur apprendra plein de choses sur le Père Noël, les lutins, et la façon dont on fête Noël dans le monde !

    Le fait que cet album soit un livre pop-up attire forcément les plus jeunes et donne un côté vraiment ludique à l'histoire. Il y a de ce fait plein de détails à repérer et à admirer.

    Les illustrations d'Eric Gasté sont réalistes et très colorées. Elles collent très bien au thème de Noël.
    Le texte d'Anne-Sophie Baumann est accessible aux enfants à partir de 4 ans. L'histoire est bien trouvée et permet d'appréhender plein de choses concernant Noël, comme par exemple : les cadeaux, le sapin et les décorations, les lettres des enfants, les lutins, ...

    Bref, un très bel album à offrir à Noël ! ;)

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "L'amour et les forêts" d'Eric Reinhardt

    amour, forêts, eric, reinhardt, gallimard

    Le narreteur est écrivain. Il rencontrera une de ses fans (chose qu'il fait rarement) Bénédicte Ombredanne. En deux rendez-vous et quelques correspondances, Bénédicte se livre sur sa vie, son quotidien et sa réalité. Elle est victime d'harcèlement par son mari. Il la surveille, l'humilie devant ses deux enfants. Petit à petit elle ne se sent plus libre. Et pourtant, elle va agir à sa façon : rencontrer l'écrivain dont les romans lui ont fait du bien, ou encore se prendre un amant pour une seule et unique fois.

    Voici un des romans de la rentrée littéraire qui m'avait interpellé et que je m'étais promis de lire. J'avais écouté et vu le passage d'Eric Reinhardt à l'émission La Grande Librairie sur France 5 et cela m'avait encore plus donné envie de le lire.

    Le thème du harcèlement conjugal est au cœur de ce roman, même si d'autres thèmes viennent s'y greffer : la passion de la lecture et de l'écriture (notamment par la rencontre entre le narrateur écrivain et Bénédicte) ou encore la liberté de ses choix ou plus globalement de sa vie.
    J'ai aimé la manière dont l'auteur nous parle du problème de Jean-François, le mari de Bénédicte. Le harcèlement du mari envers sa femme se fait progressivement. La tension (comme les révélations) montent crescendo, pour en arriver à une fin où tout être humain qui se respecte, finit par haïr ce Jean François.

    J'ai aimé le personnage de Bénédicte, sa façon de vouloir se prouver qu'elle est encore vivante en faisant des choses interdites par son mari : elle rencontre l'écrivain en cachette et se prendra un amant Christian avec pour but de ne se voir qu'une seule et unique fois.

    Concernant le style de l'auteur, j'ai trouvé certains passages assez longs. Des paragraphes entiers qui pourrait très bien se résumer en une ou deux phrases. A contrario, il y a des moments forts qui m'ont transportés. Malheureusement, ils sont plutôt rares comparés aux longueurs trop présentes à mon goût.
    J'ai aimé la deuxième partie du livre où l'auteur s'intéresse à ce qu'est devenu Bénédicte après une longue période sans nouvelles. Mais je n'en dirais pas plus pour garder un peu de suspense ! ;)

    Bref, une lecture intéressante malgré quelques longueurs...

  • "Contes et légendes : Les samouraïs" d'Anne Jonas

    contes et légendes les samourais.JPG

    Voici une collection qui vaut le détour : Contes et Légendes des éditions Nathan. Cette collection rassemble bon nombre de livres traitant différents sujets comme la mythologie, le Moyen-Âge, les fées et les princesses, les vikings, ... et j'en passe !

    Ici, ce livre s'intéresse aux samouraïs, ces valeureux guerriers d'Asie aux grande qualités. Honneur, courage et fidélité sont les maîtres mots qui guident les samouraïs.

    Ce livre nous propose onze contes afin de découvrir l'univers si particulier des samouraïs : leur mode de vie, les prouesses qu'ils ont pu réaliser et les légendes qui les entourent. On y découvre plein de choses, c'est un très bon moyen de parfaire sa culture générale ou d'approfondir ses connaissances sur le sujet.

    J'ai appris le fonctionnement de leur code (le bushido), l'arme qu'ils utilisaient (le katana) ou encore la différence qui existe entre un samouraïs et un rônin. Inutile de vous dire qu'on en apprend à tout âge ! ;)

    L'auteure Anne Jonas s'est inspirée de plusieurs textes et on retrouve la bibliographie à la fin du livre. La couverture est signée François Roca et les illustrations qui accompagnent chaque conte sont d'Eric Serre.

    Le fait que le livre compte onze nouvelles est une bonne chose. L'enfant ne se sent pas contraint de devoir lire un livre en entier. Au contraire, il peut fragmenter sa lecture et lire par exemple un conte chaque jour.

    Bref, encore une fois une chouette découverte, à partir de 9 ans !

    Je remercie les éditions Nathan

  • "Mon pop-up des couleurs" & "Mon pop-up des bruits" de Christel Denolle et Eric Singelin et Emiri Hayashi

     

    pop-u^p.JPG

    Voici deux très beaux albums avec pour particularité d'être des pop-up ! Ce sont des albums en relief qui font le bonheur des enfants et des parents également !

    Ici, l'accent est mis en avant sur les couleurs et les bruits. Evidemment ce sont deux thèmes qui sont essentiels pour le développement des enfants.

    "Mon Pop-up des couleurs" : Le thème est très bien mis en avant grâce à un éventail de couleurs vives. Le bébé va pouvoir se balader dans le jardin pour y découvrir les feuilles vertes de l'arbre et de l'herbe , ou faire la connaissance de la chenille orange, manger une belle pomme rouge ou encore admirer la belle toiture bleue de la maison.

    "Mon Pop-up des bruits" : Vous vous en doutez, il n'y a pas de sons à proprement parlé, mais plutôt des éléments qui font du bruit : nous avons donc une petite abeille, des petites voitures, un oiseau ou encore le doux bruit d'un bisou ! C'est un peu compliqué étant donné que l'enfant n'entend pas réellement le bruit, mais c'est aussi à l'adulte qui présente le livre de jouer le jeu !

    C'est vraiment chouette de découvrir le sujet qui est mis en relief à chaque page. La découverte est totale et plaira à coup sûr aux enfants !
    Je mettrais néanmoins un petit bémol quant à la qualité du papier, je ne suis pas sûre que cela tienne longtemps, à force d'être manipulé par les adultes et les enfants surtout !

    Je remercie les éditions Nathan !

    pop up bruit.JPG  pop up couleur.JPG

    Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand

  • "Nagasaki" d'Eric Faye

    nagasaki,faye,éric

    Un célibataire météorologue de 56 ans soupçonne, depuis quelques temps déjà, qu'un voleur entre chez lui pour boire et manger... Pour s'en assurer, il installe un "piège" : une webcam. Lorsqu'il aperçoit une silhouette à l'écran, depuis son travail, il appelle la police...

    Petit roman = petit résumé, de peur d'en dire trop ... Très bien écrit et inspiré d'un fait réel datant de 2008, ce livre se lit rapidement. On y retrouve une réflexion sur soi-même, sur la solitude et sur la société en général. Le personnage central passe par plusieurs sentiments différents tels que l'angoisse, la peur, la colère, la culpabilité, ...

    Ce livre a obtenu le Prix du Roman de l'Académie Française.

    Petites citations pour la route :

    "Je comprenais que cette année commune, à elle et à moi, même si elle m'avait ignoré et que je n'avais rien su d'elle, allait me changer et que je n'étais déjà plus tout à fait le même. En quoi, je n'aurais pas su le définir. Mais je n'en sortirais pas indemne."

    " Il s'est passé quelque chose dans mon existence et c'est terminé, l'incident est clos. Or, rien n'était clos et l'incident ne faisait que commencer, mais je n'ai rien voulu laisser paraître."

    "La Crise rend les hommes un peu plus seuls. Que signifie encore ce nous qui revient à tire-larigot dans les conversations? Le nous meurt. Au lieu de se regrouper autour d'un feu, les je s'isolent, s'épient. Chacun croit s'en sortir mieux que le voisin et cela, aussi, c'est probablement la fin de l'Homme."