Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bien

  • "Eh bien, dansez maintenant ! La Fontaine et la Cour du Roi" de Béatrice Nicodème

    bien,dansez,maintenant,la fontaine,cour,roi,béatrice,nicodème,un regard sur,nathan

    Nicolas de Fouquet organise une grande réception à son château de Vaux-le-Vicomte pour recevoir le roi Louis XIV. Mais, une menace plane sur lui et la jeune Perrette est censée le prévenir au moyen d'une lettre. Malheureusement pour elle, il n'est pas facile de mettre la main sur lui parmi toute cette effervescence. Mais Perrette va être plus ou moins aidé de Jean de la Fontaine qui travaille pour le maître des lieux. Vont-ils réussir à prévenir à temps Nicolas ?

    Je l'ai déjà dit et je le répète : j'aime  beaucoup la collection "Un regard sur..." des éditions Nathan. Ces petits romans se concentrent sur une époque et un personnage bien précis de l'histoire en imaginant une histoire romancée. 

    Ici l'auteur nous présente le célèbre écrivain des Fables : Jean de la Fontaine. Nous apprenons à connaître ce fameux personnage à travers les yeux de Perrette. On y croise également d'autres personnages historiques comme Nicolas Fouquet, Molière ou encore le Roi Soleil.

    Le fait que ce soit romancé permet aux jeunes lecteurs d'apprendre des choses intéressantes de manière moins rébarbative que dans les manuels scolaires.

    L'auteur parvient à nous captiver dès la première page car elle ajoute pas mal de rebondissements et d'actions tout au long du récit.

    De plus, à la fin du livre, l'auteur nous propose une courte biographie des personnages importants que l'on a pu croisé au fil de l'histoire. Puis, elle cite les fables dont elle a cité quelques passages et en fin elle nous explique ce qui a vraiment existé et ce qui relève de la fiction.

    Bref, un chouette petit roman à l'époque de Jean de la Fontaine !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Et je danse, aussi" d'Anne Laure Bondoux et Jean Claude Mourlevat

    et,je,danse,bien,anne laure,bondoux,jean claude,mourlevat,fleuve

    Pierre-Marie Sotto est un célèbre écrivain notamment depuis que son dernier roman a reçu le prix Goncourt. Il est habitué à recevoir du courrier notamment des gens qui lui envoient leurs manuscrits. Un jour, il reçoit une enveloppe d'une Adeline Parmelan, il ne l'ouvre pas et lui envoi un mail pour lui expliquer pourquoi il agit ainsi. Adeline lui répond et commence alors une étrange correspondance entre ces deux personnes qui ne se connaissent pas mais qui ont cette enveloppe en commun.

    Il me tardait de découvrir ce roman écrit par deux auteurs jeunesses que j'apprécie tout particulièrement. J'avais hâte de les voir agir dans le monde de la littérature contemporaine à destination des adultes cette fois.

    Nous faisons la connaissance de deux personnages que tout opposent mais qui finalement vont apprendre à se connaître l'un l'autre à travers un échange de plusieurs mails. Petit à petit, on comprend qu'un lien les unit et que la fameuse enveloppe y est pour quelque chose. Le lecteur est curieux et a envie que l'écrivain Pierre Marie Sotto l'ouvre, mais on comprend assez vite pourquoi il ne le fait pas et j'ai respecté ce choix. Alors forcément, on se demande quel est ce lien et on s'imagine plusieurs scénarios. On le vit presque comme une énigme policière. J'ai aimé le suspense que nous livre les deux auteurs. Cela permet de nous tenir en haleine jusqu'au bout.

    J'ai également apprécié la complicité qui se forme entre les deux personnages. On apprend à les connaître en même temps qu'eux. Et on s'y attache assez vite.

    Le style épistolaire me plait beaucoup et le fait que tout cela se fasse par mail retranscrit bien l'histoire dans notre époque actuelle.

    Bref, un bon roman feel good !

  • "Vous prendrez bien une tasse de thé ?" de Claude Keller

    vous prendrez bien une tasse de thé.JPG

     

    Dora, lycéenne, est amoureuse de Ben, un jeune homme plus âgé qui magouille pas mal. Une envie de fugue pour elle et de fuite pour lui, ils ne savent pas où aller. Ils repèrent assez vite une vieille dame qui répond au nom de Francine et s'incrustent chez elle. Tout ne se passe pas comme prévu lorsque Rumi, le "copain (pas si copain que ça) de galère" de Ben débarque ivre et violent.
    Tous les habitants de l'immeuble de Francine auront un jeu à jouer dans cette drôle de scène...

    L'auteur décrit tous les habitants de l'immeuble et s'attarde autant sur les personnages secondaires que sur les personnages principaux. Il y a cependant un personnage dont je ne vois pas l'intérêt c'est celui de Freud ou plus exactement son fantôme qui apparait par ci par là, qui observe et qui analyse à sa manière les habitants et leurs actions...

    Je n'ai pas accroché à cette histoire et je vais donc avoir beaucoup de mal à en parler... Je n'ai pas trouvé le livre drôle comme l'annonce la 4e de couv, je l'ai même trouvé assez long. Il n'y a pour moi pas assez de suspense pour me tenir en haleine. J'ai eu du mal à le finir et j'ai mis beaucoup de temps pour le terminer.

    Pourtant, la couverture est très jolie avec toutes ces couleurs et est même assez intrigante avec ces petites taches de sang. Je vous rassure, elle sonne juste par rapport à l'histoire relatée dans ce roman. Comme quoi la couverture ne fait pas tout...

    Bon comme je n'aime pas descendre un livre, je pense que je vais m'arrêter là pour cette chronique...

    Petite citation pour la route : "En aucun cas, Ben ne parlerait de Dora à Rumi. Il la salirait. Dora, c'est une étoile dans son ciel de merde."

    Prix Confidentielles : 3/14