Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daniel

  • "Le baiser du rasoir" de Daniel Polansky

    le baiser du rasoir.JPG

    Dans le quartier de Basse-Fosse, le dealer Prévôt protège férocement son territoire. Un jour, il découvre le cadavre d'un enfant. Les gardes de la couronne ne semble pas prêter attention à ce meurtre ainsi qu'aux récentes disparitions d'enfants. Prévôt décide alors de s'occuper lui même de l'enquête !

    Je ne lis pas beaucoup de roman fantasy, je ne suis donc pas une spécialiste dans le domaine pourtant cette fois, le résumé m'a interpellé et intéressé, je me suis donc lancée dans cette histoire sans trop savoir où j'allais.

    J'ai adoré le personnage de Prévôt, un dur au coeur tendre, une répartie à toute épreuve et un esprit fin du début à la fin. Il est le narrateur de la première à la dernière page. On le suit, on enquête avec lui et on sent l'évolution du personnage. En effet, il s'adapte en fonction de l'entourage : que ce soit chez les Kirenes où il s'emploie à parler leur drôle de langage, ou lorsqu'il s'adresse à un noble ou enfin lorsqu'il s'occupe malgré lui d'un jeune garçon nommé Pinson.
    J'ai également apprécié les chapitres où le narrateur revient sur son passé lorsqu'il était au service de la couronne ou encore son enfance difficile. Cela nous permet d'en apprendre davantage sur lui et de le comprendre plus facilement.

    L'histoire en elle-même reste simple malgré tout, l'univers particulier que nous impose Daniel Polansky peut parfois rebuter ou du moins rendre la lecture un peu plus complexe. J'ai eu du mal à savoir exactement ce qu'était les Kirenes ou encore les Drennes. Mais petit à petit, on se laisse bercer par cette étrange ambiance !

    Quant à savoir ce que signifie le baiser du rasoir, je vous invite à le découvrir par vous même ;)

    J'ai donc passé un très bon moment avec ce roman mi fantasy mi roman noir !

    Je remercie les éditions Folio pour l'envoi et la découverte de ce roman fantasy.

    Ce livre a reçu le Prix Imaginales 2012.

  • "Quand souffle le vent du nord" de Daniel Glattauer

    quand,souffle,vent,nord,daniel,glattauer

    En voulant se désabonner à la revue Like, Emmi Rothner se trompe de destinataire et envoie son mail à un parfait inconnu : Léo Leike. S'en suit une correspondance assidue entre les deux jeunes gens. Amour ? Amitié ? Relation virtuelle ? Les mails s'enchainent et les questions fusent ! Elle, mariée et belle mère de deux enfants, lui , à peine sorti d'un chagrin d'amour, vont apprendre à se connaitre, à se découvrir et à vivre une relation peu commune ...

    J'ai adoré ce roman qui se lit très vite tellement on est plongé dans l'histoire ! Le lecteur s'interroge tout au long de la lecture : vont-ils enfin se rencontrer ? Que va-t-il se passer ? On s'attache aux deux personnages et je m'y suis parfois reconnu je l'avoue ! ^^ J'adore le principe de construire une histoire autour d'échanges de mails, très bien écrit qui plus est !

    En résumé : un livre que l'on a pas envie de lâcher !!!

    Ah et puis la fin ... je n'en dirais pas plus ;)

    Petites citations pour la route :

    " Vous êtes comme une deuxième voix en moi, qui m'accompagne au quotidien. Vous avez fait de mon monologue intérieur un dialogue"

    "On ne peut reproduire le bon vieux temps. Comme son nom l'indique, ce temps est vieux. Le nouveau temps ne peut jamais être comme le bon vieux temps. S'il essaie, il semble défraichi et usé que celui qu'il souhaite voir revenir. Il ne faut pas regretter le bon vieux temps, sous peine de devenir soi-même vieux et amer."