Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

suis

  • "Désolée, je suis attendue" d'Agnès Martin-Lugand

    désolée,suis,attendue,agnès,martin,lugand,michel lafon

    Yaël est une mordue du travail. Arrivée en tant que stagiaire, elle est aujourd'hui le bras droit de son patron. Elle ne vit que pour son travail, délaissant amis et famille. Mais à force de puiser toute son énergie pour son boulot, elle met en péril sa santé. C'est pourquoi, son patron l'oblige à prendre plusieurs jours de congés. Pour Yaël, c'est l'ennui et la mort assurée... Heureusement pour elle, ses amis et sa sœur l'emmènent en vacances dans la résidence secondaire de leurs parents. C'est l'occasion aussi de retrouver Marc, un ami perdu de vue depuis des années...

    Ce n'est pas une surprise de vous dire que j'ai adoré les précédents romans d'Agnès Martin-Lugand. Encore une fois, ce roman ne fait pas exception à la règle !

    Cette fois, l'auteur nous plonge au cœur du monde du travail et du fait d'en être totalement accro, de se rendre indispensable et d'en oublier toute sa vie personnelle. C'est ce que fait Yaël et pourtant elle n'était pas vouée à ce genre de vie. En effet, pendant ses études, elle ne pensait qu'à faire la fête et à voyager. Quel événement a pu se produire pour que Yaël change du tout au tout en s'enfermant dans le travail ? C'est ce que le lecteur va apprendre au fur et à mesure de la lecture.

    Ainsi les congés forcés de Yaël vont lui permettre de remettre un peu de sens dans sa vie notamment grâce à son entourage. On va alors la voir évoluer petit à petit, passant par des moments assez difficiles. 

    Ce roman nous permet de faire un petit bilan sur notre propre vie et de savoir où se situe nos priorités.

    Bref, un chouette roman à découvrir !

  • "kididoc : Je m'occupe des bébés & Je suis vétérinaire & Je suis chef cuisinier !"

    kididoc,occupe,bébé,mélanie,combes,suis,vétérinaire,deborah,pinto,chef,cuisinier,marion,piffaretti,nathan

    - Je m'occupe de bébé ! Illustré par Mélanie Combes

    Ce petit documentaire permet aux enfants de repérer les grandes étapes pour s'occuper d'un bébé : le repas, la toilette, la promenade au parc, le bain et le moment du coucher.

    - Je suis vétérinaire ! Illustré par Deborah Pinto

    Il y en a du travail pour devenir un vrai vétérinaire ! Il faut gérer la salle d'attente, puis faire des vaccins, soigner les petites blessures, faire des radios, prescrire les bons médicaments et parfois aller dans les fermes pour la naissance des veaux.

    - Je suis chef cuisinier ! Illustré par Marion Piffaretti

    Le petit lecteur va découvrir les différentes étapes du métier de chef cuisinier. Il faut d'abord receptionner les ingrédients puis les préparer avec les différents ustensiles de cuisine. Ensuite, il faut vérifier la cuisson des diverses préparations. Il faut également s'appliquer à la mise en place des assiettes puis s'occuper des desserts.


    Ces trois petits documentaires de la collection Kididoc des éditions Nathan sont très complets. L'originalité de ces trois livres sont les éléments en relief, les roues à tourner et les rabats à découvrir. Cela permet de rendre la lecture plus ludique et amusante.

    Plein de petites infos sont données aux jeunes lecteurs et les illustrations rendent parfaitement justice au thème proposé.

    Bref, trois nouveaux Kididoc à découvrir !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Kididoc : Je suis un pompier !" de Déborah Pinto

    kididoc, suis, pompier, deborah, pinto, nathan

    Après les attentats de Paris qui ont bouleversé le monde entier, certains métiers comme les policiers ou les pompiers ont été largement mis en avant. J'y ajoute ma petite pierre à l'édifice en vous présentant un documentaire de la collection Kididoc des éditions Nathan pour les petits sur le beau métier de pompier !

    Beaucoup d'enfants souhaitent ardemment devenir pompier un jour. Ce livre est fait pour eux mais pas que !

    Ce documentaire destiné aux tout-petits (à partir de 2 ans) va faire apprendre plein de choses sur ce métier physique et pas facile !
    Tout d'abord, ce livre a une fonction d'imagier. Ainsi, l'enfant va apprendre de nouveaux mots comme la caserne, l'incendie, le casque... et également connaître des infos importantes comme composer le 18 pour appeler les pompiers ou comment déclencher la sirène dans le camion.

    La particularité de ce livre c'est les éléments en relief qui le compose : des rabats à soulever ou encore des roues à tourner, font réagir les enfants au cours de la lecture. Le texte va également dans ce sens car il invite le jeune lecteur à réaliser plusieurs actions pour aider les pompiers tout au long de la lecture.

    J'adore ce livre pour les infos qu'il dégage et pour l'interactivité qu'il procure entre le livre et l'enfant. Le sujet ne manquera pas d'attirer la curiosité, autant des petites filles que des garçons !

    Bref, encore un très chouette livre Kididoc !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Je suis là" de Clélie Avit

    je, suis, là, clélia, avit, jc lattès

    Thibault accompagne sa mère à l'hôpital où se trouve son frère accidenté. Il refuse de le voir car ce dernier était ivre et a fauché deux adolescentes qui ont perdues la vie. En errant dans l'hôpital, Thibault entre dans la chambre d'Elsa. Celle ci est dans le coma depuis plusieurs semaines après avoir été coincé sous la neige lors d'une randonnée en montagne. Thibault lui rend visite à plusieurs reprises et lui parle. Mais ce qu'il ne sait pas c'est qu'Elsa est totalement consciente et entend tout. Va-t-elle réussir à se réveiller avant qu'il ne soit trop tard ?

    J'avais entendu du bien de ce roman, il a d'ailleurs eu un prix. La couverture attire l'œil et le court résumé m'a donné envie de m'y plonger.

    J'ai aimé le choix des deux narrateurs : Elsa et Thibault. Elsa est prisonnière du coma mais d'une manière inexpliquée, elle parvient à entendre tout ce qui se dit dans sa chambre. Thibault, quant à lui, est un homme un peu paumé dans sa vie. Il vient de se séparer de son ex, il ne parvient pas à pardonner à son frère pour l'acte qu'il a commis, il supporte la tristesse de sa mère et il envie la famille heureuse de son meilleur ami. Depuis le premier jour où il entre dans la chambre d'Elsa, il ne parviendra plus à l'enlever de ses pensées...

    Voici une belle histoire, touchante et pleine d'émotions. Ne vous attendez pas au roman de l'année mais plutôt à passer un très bon moment détente. Bien évidemment, le lecteur peut voir venir quelques petits éléments mais il suffit de se laisser bercer par la tendre mais néanmoins compliquée histoire d'Elsa et Thibault.
    Malgré le sujet difficile, l'auteur parvient à nous rendre accro à la lecture et je me suis surprise à être totalement plongée dans cette histoire.

    Bref, un très bon moment de lecture !

  • "C'est dimanche et je n'y suis pour rien" de Carole Fives

    c'est, dimanche, et, je, n'y, suis, pour, rien, carole, fives, gallimard, l'arbalète, babelio, masse critique

    Léonore a décidé de mettre sa vie en parenthèse pour retrouver la tombe de son premier amour, José, au Portugal. Elle ne sait pas exactement où il repose mais s'engage dans ce voyage un peu particulier, au rythme des souvenirs et des révélations.

    J'avais découvert Carole Fives avec son livre "Que nos vies aient l'ait d'un film parfait" et j'avais aimé sa façon d'écrire sur des sujets pas très joyeux mais d'actualité.

    Ici, nous rencontrons Léonore, une femme qui a du mal à avancer dans la vie. Du jour au lendemain, elle part retrouver la tombe de José, son premier amour, quitte à délaisser son amant actuel Laurent. C'est un voyage qu'elle redoute et qu'elle reporte depuis longtemps, mais cette fois elle ose. Une manière d'avancer à sa manière. On assiste donc à ses démarches administratives parfois laborieuses et aux différentes rencontres qu'elle trouvera sur son chemin.

    A côté de l'histoire de Léonore, qui petit à petit nous livre son histoire avec José, nous avons quelques passages en italique qui donne voix à José. Ce sont pour la plupart des souvenirs n'ayant parfois aucun rapport avec Léonore.

    Petit à petit, nous découvrons alors comment José est mort, les circonstances et les conséquences pour son entourage et notamment pour Léonore.

    Encore une fois, l'auteure s'attache à un thème difficile à exploiter mais elle le fait avec une très belle plume qui nous accompagne du début à la fin. J'aime sa manière de nous présenter ses personnages. On en apprend sur eux petit à petit, par petite touche, sans nous livrer tout d'un coup. On prend le temps de les connaître et forcément on s'attache à eux.

    L'auteure nous parle également des immigrés portugais qui arrivent en France dans les années 70, pour trouver du travail, notamment construire les maisons des français, alors qu'ils vivent dans des conditions difficiles, parqués dans des genres de bidonvilles.

    Je remercie Babelio et les éditions Gallimard.