Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

florence

  • "Le grand saut" de Florence Hinckel

    grand, saut, florence, hinckel, nathan

    Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd'hui ils sont en terminale et sont toujours aussi proches. Mais c'est également l'année du bac, la peur de l'avenir, les sentiments inavoués, les problèmes familiaux, ... Vont-ils réussir à passer le cap de cette année difficile ?

    J'aime beaucoup le style de Florence Hinckel que j'avais découvert avec "#Bleue" ou encore "U4 : Yannis". De plus, j'ai eu la chance de la rencontrer au cours d'une séance de dédicace en librairie.

    Ici, l'auteur s'attache à nous parler de l'adolescence à travers un groupe d'amis composé de trois filles et de trois garçons. Ils se sont rencontrés le premier jour de leur rentrée en sixième et ne se sont plus quittés depuis. L'année de la terminale est une année importante pour eux et elle va être chargée de plusieurs éléments : la peur du bac, la pression des parents, les sentiments d'amour inavoués, les relations parentales difficiles,...

    L'auteur évoque plusieurs sujets liés à l'adolescence mais également à l'actualité. Les personnages sont très crédibles et le lecteur a terriblement envie de devenir amis avec eux. Ils ont chacun leur personnalité et se complètent ainsi parfaitement. 

    L'auteur a fait le choix de donnés accès aux actes et aux pensées de seulement trois personnages du groupe : Rebecca, Iris et Paul. Néanmoins les trois autres ne sont pas oubliés et interviennent régulièrement dans l'histoire.

    La couverture est très jolie et bien adapté au récit. Le style d'écriture est facile d'accès et nous donne clairement envie de tourner les pages encore et encore.

    Les rebondissements sont nombreux et je suis persuadée que pas mal de lycéens se retrouveront dans ces personnages si bien décrit.

    Bref, j'ai hâte de découvrir le tome 2 prévu pour bientôt : septembre 2017 !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "U4 : Yannis" de Florence Hinckel

     

     

     

    u4,yannis,florence,hinckel,nathan,syros

     

    U4 c'est le phénomène de le rentrée dans les rayons ados des librairies. Le concept : 4 auteurs, 4 romans, 2 maisons d'éditions = 1 saga : U4 !

    Je dois dire que le concept me plait beaucoup ! Découvrir la même histoire (ou presque) vécue par quatre personnages différents m'intéresse beaucoup. Et savoir que quatre auteurs différents sont derrière tout ça, me plait encore plus. Et découvrir que deux maisons d'éditions sont prêts à s'unir pour former une belle saga, je trouve ça très chouette.

    J'ai eu la chance de découvrir le tome de Yannis en premier (j'ai également lu Stéphane par la suite). J'ai commencé par celui ci car j'ai déjà lu deux autres romans de l'auteur Florence Hinckel. Je me souviens avoir beaucoup aimé son style.

    Yannis vit à Marseille. Depuis que le virus U4 a fait énormément de dégâts, il tente de survivre au jour le jour. Il se souvient alors du message de Khronos indiquant un possible retour des choses si les joueurs de WOT se retrouvent à Paris le 24 décembre. Yannis prend son courage à deux mains et décident de se rendre au rendez-vous. Mais son chemin va être parsemé d'embûches à tout genre...

    J'ai adoré le décor post-apocalyptique décrit et imaginé par l'auteur. On s'y croirait, le moindre détail est mis en scène et on se demande vraiment comment nous réagirions si c'était nous à la place de Yannis et des autres adolescents encore en vie. J'ai aimé le personnage de Yannis, il est vite attachant, surtout la relation fidèle qu'il a avec son chien. On a envie de croire qu'il va réussir son but et on suit les différentes étapes de son cheminement vers celui ci.

    Vous l'aurez compris, ce premier tome (même s'ils se lisent dans n'importe quel ordre) est vraiment addictif et m'a donné envie de découvrir les trois autres ! 

    Je remercie les éditions Nathan et Syros !

  • "Le chastronaute" de Florence Hinckel et Joëlle Passeron

     

    chastronaute,florence,hinckel,joëlle,passeron,nathan

     

    Pitre le chat est devenu célèbre grâce à des vidéos de lui sur internet. Depuis le téléphone n'arrête pas de sonner pour lui proposer plein de choses. Cette fois, c'est le célèbre astronaute Daniel Air qui convoque  Pitre à venir dans  l'espace avec lui pour une super mission. Même si Pitre n'a pas très envie d'y aller (faut dire que ça fout la trouille quand même), sa famille décide pour lui. Ils partent donc en Guyane au centre spatial. C'est parti pour une sacrée aventure !

    Ceux qui me connaissent un tant soit peu, savent que les chats et moi ne sommes pas très copains. Alors choisir un livre avec un chat comme héros et en couverture, très peu pour moi. Et puis en voyant le nom de l'auteur Florence Hinckel (que j'ai découvert récemment avec #Bleue), je me suis finalement laissée tentée !

    Le chastronaute est déjà le quatrième tome d'une saga ayant bien sûr pour héros : Pitre le chat. N'ayant pas lu les livres précédents, je peux vous assurer que ce livre ci peut se lire indépendamment des autres !

    Pitre est donc le narrateur ! J'ai aimé connaitre les sentiments et les pensées de ce chat déjanté ! Il est célèbre certes, mais il a aussi sacrément la trouille. On décide d'aller dans l'espace pour lui et ça, ça ne lui plait pas ! Mais petit à petit, Pitre va vite y découvrir de nombreux avantages !

    C'est assez rigolo et franchement on sourit à plusieurs reprises ! Il y a pas mal de rebondissements pour capter l'attention du lecteur du début à la fin !
    Les illustrations sont très chouettes et illustrent parfaitement le propos.

    Bref, un petit roman bien sympathique à partir de 8 ans !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "#Bleue" de Florence Hinckel

    #Bleue, florence, hinckel, soon, syros

    Dans un monde où la souffrance et la douleur peuvent être éradiquées grâce au CEDE (Cellule d'éradication de la douleur émotionnelle), Silas et Astrid sont amoureux. Mais lorsque celle ci se fait renverser par un camion, Silas est amené au CEDE pour oublier, et se retrouve alors avec un point bleu au poignet...

    Encore une fois ma libraire jeunesse m'a très bien conseillé !

    Un monde sans souffrance et sans douleur peut faire rêver, mais il est important de ressentir toutes les émotions possibles (qu'elles soient positives ou négatives) pour se sentir pleinement vivant. Or après un passage au CEDE, l'humain change : il devient insensible, semble avoir oublié qui il est réellement et sort des phrases toutes faites, sans véritable raisonnement. Malgré tout, quelques humains résistent à ce protocole, soit en refusant de se soumettre au CEDE, soit en créant des groupes de rébellion.

    Dans ce monde sans souffrance, il faut mieux paraître toujours heureux, au risque d'être dénoncé au CEDE. Pour montrer que tout va bien dans sa vie, il faut être connecté H24 au Réseau, un grand réseau social. Il faut être en contact avec un maximum de gens, donner des nouvelles, discuter, et surtout ne pas rêver ou vouloir être seul pour réfléchir.

    J'ai aimé que l'auteure nous décrive une société future que l'on pourrait (malheureusement) un jour connaître. Notamment le fait de donner une grande importance aux réseaux sociaux. Elle nous décrit un monde qui ne nous donne pas la possibilité de choisir, d'être maitre de soi-même. Le thème du libre arbitre est très nettement mis en avant.

    Le livre se compose en trois parties : Silas / Astrid / Silas. Nous avons donc deux narrateurs, même si la voix est principalement donné à Silas. J'ai apprécié que ce soit un narrateur masculin, pourtant la couverture semble destiné à un public féminin.

    J'ai bien aimé l'histoire d'amour entre Silas et Astrid. Va-t-il être assez fort pour vaincre l'oubli provoqué par le CEDE ? Pour le savoir, je vous conseille de découvrir cette dystopie !

    Bref, un très beau roman pour ados, qui dénonce de sacrés valeurs !

  • "Complot à Florence : Dans l'observatoire de Galilée" de Guy Jimenes

    complot, florence, observatoire, galilée, guy, jimenes, nathan, un regard sur

    Florence, juin 1611. Des gens malveillants veulent s'en prendre à Galilée et plus particulièrement à ses théories. Florina, une gamine des rues, est embauchée par l'un deux. Elle a pour mission de se faire engager comme servante dans le maison de Galilée et d'y dissimuler quelque chose. Mais ... les apparences sont trompeuses ! ;)

    Encore un chouette bouquin de la collection "Un regard sur ..." des éditions Nathan. Cette collection s'attarde sur des personnages célèbres de l'histoire. J'avais déjà lu "Alexandre le Grand" ou encore "Coeur de pierre" qui concernait Rodin et Claudel. C'est une collection vraiment sympa pour s'intéresser à une personne connue tout en ayant une petite part de fiction. De plus, cette collection est adapté au programme scolaire : tout ça pour pouvoir joindre l'utile à l'agréable ! ^^

    Ici, nous nous intéressons au personnage de Galilée. Même s'il n'est pas le personnage central de ce livre, le lecteur découvre ce personnage controversé qui fut mal mené du fait qu'il soit l'un des premiers à reconnaitre les théories de Copernic (avant bien sûr de devoir revenir sur ses déclarations afin d'éviter la mort...).

    Le petit plus de ce roman concerne l'histoire de Florina, qui n'est pas celle que l'on croit ! Hop hop hop je ne dirais pas un mot de plus afin de vous laisser le plaisir de la découverte ! Un peu de suspense que diable ! ;)

    Un petit roman plaisant à lire et à découvrir à partir de 11 ans.

    Je remercie les éditions Nathan pour me permettre de continuer à découvrir cette collection.