Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie

  • "Prendre Lily" de Marie Neuser

    prendre,lily,marie,neuser,fleuve noir

    Lily Hewitt, mère de deux filles, est retrouvée morte dans sa baignoire : les seins coupés, la tête quasi décapitée et deux mèches de cheveux entre les mains. Gordon et ses collègues flics prennent très vite en charge l'enquête. Tout porte à croire que c'est un voisin, Damiano Solivo, qui a fait le coup. Reste à pouvoir le prouver... et c'est là que ça devient difficile...

    Rien que la couverture aurait suffit à me pousser à acheter ce livre et lorsque j'ai lu le résumé, je n'ai pas pu m'en empêcher. J'ai même, peu de temps après, acheté le second tome en n'ayant pas lu le premier (et c'est assez rare pour que tienne à le signaler !).

    Tout commence par la découverte macabre du corps de Lily Hewitt, dans sa salle de bain. Dès le départ, on sent que ça va envoyer du lourd ! Puis l'auteur nous emmène au cœur de l'enquête à travers le personnage de Gordon. Celui ci va prendre très à cœur cette affaire, à tel point qu'il est prêt à y jouer sa vie personnelle.

    L'enquête va piétiner très rapidement car le meurtrier a été très malin en ne laissant que peu d'indices. Pourtant le peu que la police détient les relie à un certain Damiano Solivo. Cet italien assez repoussant a pourtant un alibi... mais on pressent qu'il n'est pas celui qu'il prétend être. De plus, il arrive à contredire tous les éléments que lui fournit la police. Ainsi le lecteur découvre que l'enquête va durer pendant huit longues années. 
    Et pourtant ce n'est pas faute d'y avoir travaillé. Tout comme Gordon, le lecteur aura autant envie de le coincer, et c'est ce qui permet au lecteur de garder son attention jusqu'au final.

    Le fait de savoir que cette histoire est tiré de faits réels est hyper angoissante mais cela a également attiré mon attention. D'ailleurs j'espère trouver un peu de temps pour lire le second tome : Prendre Gloria !

    Bref, une très bonne enquête policière à découvrir !

  • "Défis fous" de Paul Martin, Anne Lise Combeaud et Marie de Monti

    défis, fous, travers, histoire, monde, paul, martin, anne lise, combeaud, marie, de monti, nathan, livre jeux

    - A travers l'histoire de Paul Martin et Anne Lise Combeaud

    Les cinq décors présentés sont :
    - Dans les grottes de Lasticaux (oui oui vous avez bien lu : Lasticaux ^^)
    - Au circus Panicus
    - A l'assaut de Castel Miaou !
    - Au palais de Léopardo
    - A l'explosition universelle
    Avec des noms un peu modifiés, les enfants pourront découvrir plusieurs périodes de l'histoire : au temps préhistorique, au temps romain, au Moyen Age, à la Renaissance et au début du XXe siècle.

    - A travers le monde de Paul Martin et Marie de Monti

    Cette fois, ce sont les cinq continents qui sont présentés sur chaque double page : l'Amérique, l'Europe, l'Afrique, l'Asie et l'Océanie.
    Les trois couleurs dominantes utilisées sont le jaune, l'orange et le vert.

     

    Dans ces deux livres-jeux, l'enfant aura cinquante missions différentes à relever. Il suffit d'avoir un grand sens de l'observation et de repérer ce qui est demandé dans le décor. Il existe également de petits jeux pour pouvoir jouer à plusieurs.

    C'est très ludique et on passe un agréable moment. De plus, l'enfant apprend des choses sur l'histoire et la géographie, tout en s'amusant !

    Les solutions sont bien évidemment données à la fin de chaque livre.

    Bref, deux livres-jeux sympas à découvrir !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Hôtel Angleterre" de Marie Bennett

    hôtel,angleterre,marie,bennett,denoël

    En Suède, hiver 1940, Georg doit quitter sa femme car il a été appelé à protéger son pays. Dans des conditions extrêmes, autant météorologiques que physiques, les soldats peinent de jour en jour. Jusqu'au moment où cinq soldats meurent. C'est la rébellion et Georg finit par être envoyé dans différents camps de travail.
    Pendant ce temps, sa femme Kerstin rencontre une jeune femme intrigante : Viola. Elles vont vivre une relation passionnelle mais aussi interdite...
    Lors du réveillon de Noël 1943, Georg revient auprès de Kerstin. Comment vont se passer les retrouvailles ?

    Voici un roman qui m'a beaucoup attiré par son résumé, mais également par cette intrigante couverture.

    J'ai beaucoup aimé l'histoire de Georg et sa femme. Nous faisons d'abord la connaissance de Georg peu après son départ sous les drapeaux. Les conditions sont difficiles : l'hiver glacial, les conditions de vie pitoyable, et des supérieurs incompétent.
    Puis nous suivons la vie de Kerstin. Suite au départ de son mari, cette dernière va rencontrer une personne qui va bouleverser sa vie. Elle va découvrir l'amour et les sentiments avec une femme : Viola. Peu à peu, celle-ci lui fait oublier sa triste vie et la passion les emporte. Mais le bonheur peut-il durer ?
    Vient ensuite les retrouvailles entre les deux époux. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas trop spoiler ! ;)

    L'histoire est originale et m'a plu dès les premières lignes... et pourtant j'ai tardé à finir ce roman. Ce n'est pas les 601 pages qui m'ont fait peur, mais je ne saurais expliquer pourquoi j'ai tant tarder sur ce livre. Je n'ai pas trouvé trop de longueurs mais un "je ne sais quoi" a rendu ma lecture plus longue que d'habitude.

    J'ai également aimé le fait que ce roman soit inspiré de faits réels. Cela donne une touche d'authenticité et je dois dire que je n'étais jamais intéressé à savoir comment les pays nordiques avaient vécu la seconde guerre mondiale.

    Bref, un très bon premier roman malgré le fait d'avoir traîné lors de ma lecture.

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : Hôtel Angleterre
    Auteur : Marie Bennett
    Editeur : Denoël
    Traducteurs : Maja Thrane et Thibaud Defever
    Parution :13 octobre 2016

  • "Trente-six chandelles" de Marie-Sabine Roger

    trente six chandelles.JPG

    Mortimer Decime se prépare à mourir le 15 février à 11h pile, le jour de son anniversaire. Il le sait car chaque homme de sa famille est mort le jour de leur 36 ans à onze heure du matin.
    Le problème c'est qu'aujourd'hui Mortimer n'est pas mort. Alors il cherche à comprendre pourquoi avec ses deux amis Paquita et Nassardine.

    J'avais adoré "Vivement l'avenir" de Marie Sabine Roger et je n'ai entendu que du biens de ses autres romans. Alors quand j'ai eu l'occasion de lire son dernier livre grâce aux matchs littéraires de Price Minister, je n'ai pas pu m'empêcher de le choisir !

    Marie-Sabine Roger nous emmène ici dans une drôle d'histoire. Celle de Mortimer qui est persuadé de mourir le jour de ses trente-six ans, comme le reste de ses aïeuls avant lui. Mais lorsqu'il s'aperçoit qu'il est toujours vivant après l'heure fatidique, il cherche à comprendre pourquoi. Il en parlera pour la première fois à ses deux amis : Paquita et Nassardine. Ceux ci s'aiment depuis toujours et possèdent un camion à crêpes !

    J'adore la façon dont l'auteure façonne ses personnages. Autant ici, Mortimer est le narrateur et nous apprenons à la connaître et il nous devient vite sympathique. Autant, les personnages secondaires prennent également une importance pour la lecture. Ainsi, j'ai adoré la fameuse Paquita et son charme fou, et son mari Nassardine qui essaye en vain de retrouver le vrai goût du kawa !

    Petit à petit, Mortimer nous raconte l'histoire de ses ancêtres et de cette étrange tradition morbide. Comme Mortimer, le lecteur ne peut s'empêcher d'essayer de trouver une explication au fait qu'il n'est pas encore passer l'arme à gauche. Plusieurs hypothèses sont données et nous avons l'impression d'être dans une enquête à la recherche d'indice.

    Concernant le style de l'auteure, j'ai adoré ses divers jeux de mots sur la mort, notamment avec l'utilisation du prénom et du nom du narrateur. Plusieurs petites phrases bien trouvées finissent avec délices les différents chapitres. Cet univers morbide revisités à la sauce humour noir m'a rappelé l'excellent titre "Le magasin des suicides" de Jean Teulé !

    Je peux également vous dire que c'est un livre qui se dévore à une vitesse folle et qu'il serait dommage de ne pas le déguster petit à petit, pour apprécier le charme de l'écriture de Marie-Sabine Roger !

    Un thème original, une lecture plaisante, bref un excellent roman de Marie-Sabine Roger, qui mérite bien un grand 4/5 !

    Petites citations pour la route : "Les secrets de famille sont de noires araignées qui tissent autour de nous une toile collante. Plus le temps passe, plus on est ligoté, bâillonné, serré dans une gangue. Incapable de bouger, de parler. D'exister."

    "Tourner la page ne sert pas à grand-chose, quand c'est le livre entier que l'on voudrait changer."

    Lu dans le cadre des matchs littéraire de Price Minister ! Je remercie donc Oliver de Price Minister !

  • "Chien rouge : Dans les rêves de Gauguin" de Marie Sellier

     

    chien,rouge,dans,rêves,gauguin,paul,marie,sellier,nathan,peinture,artiste

     

    Line, Morgane et Kira sont trois amies inséparables. Elles doivent préparer un exposé sur Gauguin. Chacune s'empare d'un livre sur le peintre et découvre une multitude de chose sur lui. Le peintre parle particulièrement à Line, dont le père a quitté sa famille pour partir en Bretagne afin d'exprimer son art. Du coup ce n'est pas toujours facile pour Line, surtout avec une mère en dépression et le récent accident de voiture de son frère Milo. De son côté, Morgane sort secrètement avec Milo et souffre de ne pas pouvoir le dire à ses deux copines. Et enfin, Kira vit avec sa mère qui se tue au travail, dans un tout petit appartement. Elle ne voit pas d'un bon oeil ce Gauguin car il lui rappelle son père qui l'a abandonné à la naissance et qui essaye depuis de revenir dans sa vie...

    J'aime énormément la collection "Un regard sur..." des éditions Nathan et encore une fois je ne suis pas déçue par ce nouveau titre. Marie Sellier est spécialiste d'art et a déjà écrit pas mal de bouquin pour la jeunesse sur le sujet.

    Ici, nous nous concentrons sur Gauguin à travers trois jeunes filles dont la vie est mouvementée. D'une manière ou d'une autre, elles se retrouvent un petit peu dans le parcours de Paul Gauguin. Et grâce à elles, nous apprenons également plein de choses sur lui : comme par exemple qu'il a quitté sa femme et ses enfants, qu'il a cotoyé Vincent Van Gogh ou encore qu'il faisait l'aller retour entre la Bretagne et les îles. Le lecteur apprend divers détails de la vie de l'artiste d'une manière ludique et intéressante.
    Les trois jeunes filles font également référence à divers tableaux du peintre et personnellement, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller les consulter via une rapide recherche google ! Grâce à ce livre, j'ai redécouvert un artiste que je connaissais vaguement et ça c'est chouette !

    Comme dans chaque livre de cette collection, nous retrouvons à la fin du livre une chronologie de l'artiste en question. Le lecteur peut alors s'y référer à n'importe quel moment de sa lecture !

    Bref, nous avons ici un chouette petit roman sur l'amitié et sur le peintre Paul Gauguin !

    Je remercie les éditions Nathan !

    Petite citation pour la route : "Après tout, on est sur cette terre pour donner le meilleur de soi-même, pour libérer ce qui se loge au plus profond de ses tripes. Ne pas le faire, c'est tout simplement risquer de passer à côté de soi-même."